Skip to content

Zoltan Istvan, premier transhumaniste candidat à la Maison Blanche

Zoltan Istvan est le premier transhumaniste à se porter candidat à une élection nationale.

[…]

Le parti Transhumaniste, une chimère ?

Interrogé sur l’existence de possibles adhérents, Zoltan reste très vague : « Je ne peux pas vous donner de chiffres précis ». Il prétend néanmoins travailler au corps « quelques milliers de personnes qui, il l’espère, vont, à terme, s’enregistrer comme membres du parti » et pouvoir d’ores et déjà s’appuyer sur une petite équipe de bénévoles. En réalité, pour le moment, tout ceci demeure une douce utopie. A l’heure actuelle, le parti Transhumaniste ne bénéficie pas encore des infrastructures formelles nécessaires à l’enregistrement d’adhérents. Un problème qui devrait être résolu d’ici la fin de l’année, assure Zoltan. Tout comme le manque cruel de financements dont la solution devrait passer par une campagne de financement participatif. Mais encore une fois, selon lui, l’argent n’est qu’une formalité. L’homme politique assure être en « contact régulier » avec « quelques personnes influentes qui sont prêtes à le financer directement ».

Réaliste, Zoltan n’espère cependant aucunement remporter la présidentielle. « Il est encore beaucoup trop tôt pour espérer faire ne serait-ce qu’un score décent », avoue-t-il, conscient de l’indifférence, voire parfois des moqueries, provoquées par ses idées auprès de ses concitoyens. Le véritable objectif de Zoltan est ailleurs : faire entendre l’opinion transhumaniste auprès du public américain et, surtout, auprès « des vrais acteurs de la classe politique ». Il a ainsi l’espoir de transformer en « un vrai sujet de discussion » des « idées qui semblaient jusque-là un peu dingue ».

[…]

lire l’intégralité de l’article

Shares