Skip to content

Sur le transhumanisme : On Transhumanism de Stefan Lorenz Sorgner

Le transhumanisme est largement incompris, en partie parce que les médias ont exagéré les technologies actuelles et qualifié le mouvement de dangereux, ce qui a amené beaucoup de gens à croire que des humains hybrides pourraient bientôt marcher parmi nous et que l’immortalité, obtenue par le biais du téléchargement de l’esprit, est imminente. Dans cet ouvrage essentiel et éclairant, Stefan Lorenz Sorgner déboulonne les mythes répandus sur le transhumanisme et aborde les questions éthiques les plus pressantes dans le débat sur l’amélioration humaine assistée par la technologie.

« On Transhumanism » est un ouvrage d’initiation essentiel sur le sujet, écrit par un expert de renommée mondiale. Dans ce livre, Sorgner présente une vue d’ensemble de l’histoire du mouvement, résumant habilement les douze piliers du discours transhumaniste et expliquant la grande diversité des réponses transhumanistes à chaque sujet individuel.

Il met en lumière les défis éthiques urgents liés aux derniers développements, inventions et innovations technologiques et compare le statut culturel unique du transhumanisme à celui d’autres mouvements culturels, en le plaçant dans le contexte plus large des Lumières, de la modernité, de la postmodernité et des écrits philosophiques de Nietzsche.

Le livre « On Transhumanism » de Stefan Lorenz Sorgner, est un outil de navigation précis dans une époque très complexe, où la notion d’humain, établie de longue date, en tant que référence onto-épistémique exclusive, est réexaminée en profondeur. Le livre offre un large éventail de points de vue socio-philosophiques, conceptuels et éthiques autonomes sur les questions contemporaines tirées du répertoire transhumaniste, dont certaines sont considérées comme très controversées.

Il s’agit d’un livre sur le transhumanisme philosophique et ses corrélatifs conceptuels, le posthumanisme et l’humanisme, présentés dans la grande variété de leurs multiples arrangements. Il est écrit dans la perspective d’un raisonnement métahumaniste sui generis, une position qui fournit un horizon in(ter)dépendant qui ne célèbre pas sans critique les idées transhumanistes les plus controversées ni ne les rejette simplement sur la base d’une simple néophobie et/ou d’une moralité conservatrice indiscutable.

Stefan Lorenz Sorgner est professeur associé de philosophie à l’université John Cabot de Rome, directeur et cofondateur du Beyond Humanism Network, membre de l’Institute for Ethics and Emerging Technologies, chercheur à l’Ewha Institute for the Humanities et rédacteur en chef du Journal of Posthuman Studies. Il est l’auteur de cinq livres et l’éditeur de plus de dix collections d’essais.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%%footer%%