Skip to content

Transhumanisme et spatial : les deux faces d’une seule révolution

Il y a derrière le renouveau de l’économie spatiale deux dimensions. La première est économique. Il existe une guerre pour accéder à l’espace et maîtriser, aujourd’hui l’envoi des satellites, demain l’envoi des hommes. L’Europe, qui ne veut décidément pas être une puissance, ne l’a pas encore compris. La seconde dimension est philosophique, comme le montre la conférence que Luc Ferry a donné lors du dernier colloque du Cercle de Belém, le 24 novembre 2017, « Espace : nouvelle frontière économique, nouveau défi européen. »

Fondé en 2015 par les économistes Nicolas Bouzou et Pierre Bentata, le Cercle de Belém est un groupe de réflexion européen, libéral et progressiste. Il vise à enrichir le débat public en plaçant les grands enjeux sociétaux dans une perspective européenne. Les membres du Cercle de Belém interviennent aux côtés de personnalités politiques et de figures du monde de l’entreprise lors de colloques organisés dans une ville européenne sur une thématique choisie. Ils publient régulièrement des articles dans la presse française et européenne.

1 Comment »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Shares