Skip to content

Livre blanc de l’AACC Customer Marketing : l’intelligence artificielle, nouvelle frontière du marketing

Les progrès de l’Intelligence Artificielle (IA) et de la robotique annoncent une nouvelle ère, celle de machines capables d’apprendre par elles–mêmes (machine learning) et de mimer les réseaux neuronaux du cerveau humain pour un apprentissage profond (deep learning).

Aujourd’hui, ces IA sont encore très limitées et les capacités cognitives des robots ne dépassent pas celles d’un petit enfant.

Mais dans un futur plus ou moins proche – Ray Kurzweill, pape du transhumanisme et responsable de l’innovation chez Google évoque 2030 – nous pourrions assister à la naissance de la machine consciente. C’est la fameuse singularité, une IA qui dépassera l’homme et pourra fabriquer elle-même des machines encore plus intelligentes.

Une perspective inquiétante rappelant Terminator et Matrix, mais qui laisse sceptiques beaucoup de scientifiques. Reste que 65 % des Français se disent inquiets du développement d’une intelligence artificielle selon une enquête Ifop pour l’Observatoire B2V des mémoires de décembre 2015.

Heureusement, l’empathie, la bienveillance, l’humour et la créativité restent l’apanage de l’homme. Et pour très longtemps encore d’après les chercheurs spécialisés dans ce domaine.

Dans les métiers de la communication et du marketing, des algorithmes permettent déjà de faire du marketing prédictif et de l’hyper personnalisation.  Mais ces programmes intelligents soulèvent plusieurs interrogations : quelle place pour l’humain si robots et algorithmes se multiplient dans tous les secteurs ? Comment former les gens aux nouveaux métiers et compétences générés par ces outils informatiques sophistiqués ? Quelle est la responsabilité des opérateurs (agences, prestataires, annonceurs) qui utilisent le big data et les algorithmes prédictifs ? Quelle est leur situation d’un point de vue juridique ?

Des problématiques qui devront être résolues avant que l’utilisation de l’Intelligence Artificielle ne devienne une pratique courante dans l’univers du marketing.

En attendant l’époque où humains et robots seront égaux (et donc concurrents), ce livre blanc se propose de faire un état des lieux des pratiques existantes en matière d’IA, qui devrait être la vedette de cette année 2016 selon Microsoft.

Ont collaboré à la publication « L’intelligence artificielle, nouvelle frontière du marketing » Laure Landes-Gronowski Avocat, Directeur du département Commerce électronique, Alain Bensoussan Avocats Lexing, Corentin Orsini, Directeur Conseil, Soon Soon Soon, Jean-Claude Heudin, Directeur de l’Institut de l’Internet et du Multimédia, Yan Claeyssen, Publicis ETO / Vice-Président de l’AACC Customer Marketing, Olivier Vigneaux, Directeur Général, BETC Digital, Vincent Druguet, Chief Executive Officer, Wunderman, Mathieu Vicard, Directeur Associé, Adrenaline, Pascal Joseph, Directeur du Business Development, MRM McCann, Frédéric Hart, Planneur Stratégique veille et innovation, MRM McCann, Catherine Michaud, Integer / Présidente de l’AACC Customer Marketing, Sébastien Brocandel, Directeur Associé, Directeur de création, Pschhh, Patrick Cappelli, journaliste.

AACC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :