Skip to content

Entretien avec Alexandre Lacroix

Nous sommes en train d’être projetés dans une sorte de télépathie gigantesque assistée par les machines.

La convergence ou l’interconnexion croissante entre le corps et la machine va avoir des conséquences tout à fait inédites sur notre définition de l’homme.

Nous sommes face à une nature humaine qui est en train de s’artificialiser.

Nos corps seront du texte lisible et modifiable par d’autres.


voir l’article sur l’Atelier

LIRE AUSSI 🔖  Le posthumain comme dessein (2nd partie)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.