Skip to content

Il est possible de « Supprimer » les souvenirs indésirables

Nouvellement découvertes, les façons de supprimer et de créer des souvenirs pourraient avoir un impact important sur la vie des patients souffrant de phobies et également de transformer notre système juridique. Ces processus font l’objet du nouveau documentaire «Memory Hackers (Hacker la mémoire)».

La manipulation de la mémoire a toujours été un sujet brûlant dans la science-fiction.

Des films comme Eternal Sunshine of the Spotless Mind nous laissent vivre par procuration à travers les personnages qui sont en mesure d’effacer les souvenirs douloureux ou implanter à volonté. Qui n’a pas un moment embarrassant, une horrible tragédie ou une perte qu’ils préfèrent oublier ?

Selon un nouveau documentaire qui a été créé aux États-Unis cette semaine, les scientifiques ont découvert un moyen de manipuler la mémoire.

L’Importance de l’oubli

«Memory Hackers» de PBS’s NOVA documentary, explore la nouvelle recherche dans le domaine de la mémoire.

« Pendant une grande partie de l’histoire humaine, la mémoire a été vue comme un magnétophone qui enregistre les informations fidèlement et les rejoue intacte, » disent les producteurs du film. « Mais maintenant, les chercheurs ont découvert que la mémoire est beaucoup plus malléable, toujours en cours d’écriture et de réécriture, non seulement par nous mais par d’autres. Nous découvrons les mécanismes précis qui peuvent expliquer et même contrôler nos souvenirs. »

Entre autres sujets, le documentaire raconte l’histoire de Jake Hausler, qui, à l’âge de 12, est la plus jeune personne à être diagnostiqué avec une Mémoire autobiographique très supérieure. Hausler se souvient à peu près tout ce qu’il connaît depuis l’âge de 8 ans.

Les cinéastes parlent aussi de la psychologue clinicienne Merel Kindt, qui a découvert que le médicament peut servir à supprimer les associations négatives de certains souvenirs – par le biais de lequel elle a réussi à « guérir » les patients d’arachnophobie. Vous pouvez lire certaines de ses recherches dans cet article de Biological Psychiatry.

« Oublier est probablement une des choses les plus importantes que le cerveau va faire, » dit André Fenton, un éminent neuroscientifique qui travaille actuellement sur une technique pour effacer les souvenirs douloureux. « Nous ne comprenons que la partie visible de l’iceberg quand il s’agit de la mémoire humaine ».

Le film met également en lumière les travaux de Julia Shaw, professeur de psychologie à la London South Bank University, qui a conçu un système pour implanter de faux souvenirs et a réussi à convaincre des sujets qu’ils ont commis des crimes qui n’ont jamais eu lieu.

Cette recherche a des implications éthiques massives. Comme l’explique Shaw,

« Après trois entretiens, 70 % des participants ont été classés comme ayant des faux souvenirs de commettre un crime (vol, agression ou agression avec une arme) qui ont conduit au contact de la police au début de l’adolescence et se sont portés volontaires pour un faux compte-rendu détaillé. Ces faux souvenirs rapportés de la criminalité étaient similaires à de faux souvenirs d’événements non pénales et aux vrais comptes de mémoire, ayant les mêmes types d’éléments descriptifs et multisensoriels complexes ».

Shaw espère que sa recherche peut être utilisée pour aider à traiter les questions préoccupantes liées à fausses confessions. Elle croit que certaines tactiques d’interrogatoire discutable reflètent la façon dont les souvenirs ont été faussement implantés dans son étude.

Memory Hackers a fait ses débuts aux États-Unis mercredi soir et sera diffusé sur PBS America en Grande-Bretagne à une date ultérieure. Vous pouvez regarder des épisodes complets en ligne ici pour en savoir plus sur cette recherche. (La vidéo n’est pas disponible en France en raison des restrictions de droits…)

source The Telegraph

3 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :