Skip to content

CRISPR-cas9 : percée expérimentale dans le traitement de la myopathie de Duchenne

Bien peu d’échos dans la presse généraliste française. Il faut, ici, lire The New York Times (Nicholas Wade): “Gene Editing Offers Hope for Treating Duchenne Muscular Dystrophy, Studies Find”. Soit les résultats obtenus par trois équipes travaillant de manière indépendante et qui viennent de publier leurs travaux dans la revue Science datée du 31 décembre 2015. D’où il ressort qu’après des décennies de progrès d’une lenteur décevante, ces chercheurs ont franchi une étape importante vers un traitement possible de la myopathie de Duchenne de Boulogne – et ce grâce à la nouvelle technique du CRISPR-cas9 ; une technique dont on peine à donner une traduction parlante, une version amplement améliorée du génie génétique (et des ciseaux de l’ADN) ; une forme de « copier-coller » dans le champ génétique, une édition du génome.

lire la suite sur Journalisme et Santé Publique

Shares