Skip to content

Un robot-pharmacien prépare les chimiothérapies

Installé dans la pharmacie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), cet automate prépare tout seul – ou presque – les poches contenant les chimiothérapies prescrites aux patients atteints de cancer, substances injectables élaborées dans la stérilité la plus stricte.

Une prouesse technologique proposée par l’Allemand Fresenius et dont peuvent se targuer trois à quatre hôpitaux dans le monde, et aucun autre en Suisse, explique Pascal Bonnabry, le pharmacien-chef des HUG.

Le robot identifie les poches grâce à des puces de radio-identification (RFID), du type de celles qu’on trouve dans les passeports ou les cartes sans contact.

lire l’article sur Le temps.ch

 

Shares