Skip to content

Post humain et les enjeux du sujet

« Nous sommes à la charnière d’un monde pour lequel nous ne sommes pas prêts, ni physiquement ni intellectuellement. (…) Dès qu’il y a des avancées, qu’elles soient technologiques, scientifiques, ou biotechnologiques, elles font peur et provoquent des réactions épidermiques de résistance, d’opposition et de retour à la tradition, à l’ordre. (…) Il est nécessaire que certains artistes essaient de se préparer et de préparer le public à ces grands changements qui sont en train de se produire. »

B. Hatat. « Entretien avec Orlan », L’en-je lacanien, 2004/2, n°3, p.179. ORLAN.

Le texte complet de cet article est publié dans l’ouvrage :
Post humain et les enjeux du sujet

Résumé

Dans le contexte actuel d’une société en plein remaniement technologique et médical, ORLAN, artiste de renommée internationale, touche à l’essence même de l’être humain : l’image, le corps, l’identité et ses limites. En nous appuyant sur son œuvre, précurseur des questions sur le post-humain, nous interrogerons les notions de corps et d’identités de nos jours. ORLAN révèle une crise du corps contemporain, un corps qui se cherche, oscillant entre dépossession et réappropriation, ouvrant la voie à la mise en acte d’un imaginaire individuel et collectif. L’issue de cette crise semble être la réalisation d’un corps-image, corps mixte et narcissique. Avec ses self-hybridations, ORLAN induit une nouvelle ère : la réalisation de l’homme via l’écran-miroir du numérique.

Un commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :