Skip to content

Témoignage sur le transhumanisme – Extrait du roman “Thrènes” à paraître (2016)

Dernière mise à jour le 23/12/2018

Cet extrait vient enrichir la perspective du transhumanisme avec les doutes et les regrets du narrateur. Il s’agit de mettre en avant la perception désabusée d’un jeune homme, ayant eu recours à des implants, des augmentations et l’ayant regretté.

En 3017, le monde s’enracine dans 1000 ans d’histoire partant d’un XXIème siècle ouvertement transhumaniste pour aboutir à une méfiance institutionnelle et la loi Ludd qui exige que tout progrès technique soit approuvé par une chambre du parlement. Le nom de cette loi provient du mouvement luddiste né en Angleterre au début du XIXème. Un mouvement qui a créé un courant de pensée hostile à l’évolution technologique.

Nous sommes au début du 4ème millénaire. Un vaisseau, l’Hexagone, quitte la Terre pour coloniser la planète Épiméthée. À bord se trouve l’élite du Commissariat colonial, une structure politique destinée à implanter l’homme sur les planètes habitables. Seulement, à l’approche d’Épiméthée, l’Hexagone ne répond plus…

11402795_860927503974197_4156700518153405970_o

pour en savoir plus : Icaremag

 voir aussi : Singularité : ma troisième survie apocalyptique

LIRE AUSSI 🔖  L'intelligence artificielle peut-elle dépasser les humains ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
Deux chirurgiens ont réussi le prélèvement d'un rein sur une…
Défiler vers le haut