wef Klaus Schwab Grand Reset

Réinitialiser le monde : Klaus Schwab sur le Grand Reset

Dernière mise à jour le 07/04/2021

Le Grand Reset : La vision de Klaus Schwab d’un monde post-COVID

À l’heure où les chefs d’entreprise et les décideurs politiques du monde entier doivent faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus, quelles doivent être leurs priorités ? Devons-nous nous efforcer de revenir à la situation antérieure ou devons-nous saisir l’occasion de rendre la société plus juste, plus intelligente et plus verte, et de sortir l’humanité de la voie de la catastrophe climatique – le “grand reset” ?

C’est le sujet du nouveau livre de Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, et de Thierry Malleret, cofondateur de Monthly Barometer.

“Nous sommes à un tournant de l’humanité – nous ne devons pas sous-estimer l’importance historique de la situation dans laquelle nous nous trouvons”, a déclaré Schwab lors du lancement virtuel de son livre.

Sur le même thème, le président du Costa Rica, Carlos Alvarado Quesada, a déclaré lors d’un événement : “Si nous voulons reconstruire en mieux, nous ne devons pas regarder en arrière pour nous retrouver dans la même situation qu’en janvier 2020 – nous devons nous tourner vers une toute nouvelle réalité.”

Il s’est exprimé lors du lancement de The Future Of Nature And Business, le deuxième d’une série de rapports sur le thème de New Nature Economy.

Le rapport examine un large éventail de secteurs d’activité pour voir comment ils pourraient travailler avec la nature, au lieu de se contenter de l’exploiter. Ce rapport, qui pourrait être un modèle pour le Grand Reset, présente une affirmation impressionnante : si les entreprises commencent à donner la priorité à la nature, elles pourraient créer 395 millions de nouveaux emplois dans le monde d’ici à 2030.

Image: The Future of Nature and Business report

“Nous pouvons faire face à la crise imminente de la biodiversité et relancer l’économie de manière à créer et protéger des millions d’emplois”, a déclaré Akanksha Khatri, responsable du programme d’action pour la nature du Forum économique mondial.

“Les appels du public sont de plus en plus forts pour que les entreprises et les gouvernements fassent mieux. Nous pouvons protéger nos approvisionnements alimentaires, faire un meilleur usage de nos infrastructures et exploiter de nouvelles sources d’énergie en passant à des solutions positives pour la nature.”

WEF

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.