intelligence artificielle ia Machine Learning Deep Learning

Les gilets jaunes sont les premières victimes de l’IA

Dernière mise à jour le 22/10/2020

Le maire LR de Meaux publie un ouvrage consacré à l’intelligence artificielle. Au micro de Matthieu Noël, sur Europe 1, Jean-François Copé estime que le sujet des nouvelles technologies n’a pas été suffisamment pris en compte par le pouvoir comme l’une des causes de la crise des “gilets jaunes”.

Publié par

Jaesa

iatranshumanisme.com est rapidement devenu le site de référence sur le thème du transhumanisme et de l'intelligence artificielle. C'est un lieu d’échanges et de discussions sur les préoccupations du monde d’aujourd’hui et de demain – de craintes pour les uns, d'espoirs pour les autres. Nous bâtissons un espace porteur de réflexions. Afficher tous les articles par Jaesa

Une réflexion sur « Les gilets jaunes sont les premières victimes de l’IA »

  1. Aucune technologie n’est la cause des émeutes des Gilets jaunes

    La crise des Gilets jaunes résultent de trois facteurs:

    a. L’Etat français a réagi avec laxisme aux dérives protestataires précédentes (Ex: Bonnets rouges, Zadistes), laissant penser que l’on pouvait impunément contester toute décision politique par des moyens illégaux, voire contraire aux droits fondamentaux. Il y a le blocage des routes mais aussi les raids de représaille contre les personnes qui osent critiquer les Gilets jaune dans les médias.

    b. Après avoir créé un climat délétère par des propos déplacés, le Président Macron a suscité la colère d’une partie du précariat en créant une taxe d’inspiration suédoise dans un contexte très différent de celui de la Suède. De nombreux travailleurs itinérants ou forcés de vivre loin de leur lieu de travail n’ont pas accès à d’autres moyens de transport que leur voiture et ne peuvent pas en changer en un tour de main. Cela n’excuse pas les émeutes. Les émeutes n’excusent la façon dont le Président Macron conduit certaines réformes essentielles.

    c. De nombreux mouvements extrémistes souhaitent renverser la République et sont à l’affut de toute opportunité pour lancer “le Grand Soir”. Ces mouvements, qui ont rapidement représenté la majorité des effectifs des Gilets jaunes, multiplient les violences mais ne sont d’accord sur rien et surtout pas sur la reconnaissance des Gilets jaunes qui tentent de jouer aux porte-parole ou créer des partis.

    C’est donc un phénomène humain découlant de décision humaine.

    Pour ce qui est du retour à la normale, les nouvelles technologies peuvent éventuellement faciliter l’application des réformes et mesures répressives nécessaires. Dans ce cas, la solution est des stratégies non technologiques, imaginées par des humains, les technologies impliquées n’étant que des outils.

    Grossir artificiellement l’importance de l’intelligence arficielle ou toute technologie désignée comme telle ne permet pas de l’utiliser correctement pour exploiter les opportunités et surmonter les défis: Amis technophiles, informez vous sur les nouvelles technologies mais n’oubliez pas de lire Sun Tzu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.