ADN molécules ADN

L’ADN pourrait être le futur stockage de données

Comme nous l’avons déjà rapporté, Microsoft recherche des ressources biologiques pour des potentielles solutions de stockage de données, et ils ont acheté dix millions de brins d’ADN synthétique chez Twist Bioscience parce qu’ils pensent que l’ADN a de grandes capacités et est une option de stockage très efficace, à long terme permettant de stocker en toute sécurité 1 000 000 000 TB par gramme.

Et maintenant, il semblerait que l’ADN s’avance comme l’un des meilleurs prétendants dans la bataille du stockage de données. Microsoft a annoncé avoir entreposé avec succès 200 MB de données dans de l’ADN en une seule fois – un exploit que personne n’avait encore accompli.

Bien que l’actuel processus soit cher (le prix reste non divulgué) et délicat, Microsoft croit que les avancées de l’industrie de la biotechnologie finiront par faire baisser les coûts et les aideront à cultiver un procédé plus simple, faisant de l’ADN un remplaçant admissible à la norme de stockage sur bande magnétique actuel qu’ils jugent insuffisant et stagnant. Un déluge de données est prévu d’atteindre 16 billions de gigaoctets d’ici l’année prochaine, d’après l’International Data Corporation (IDC). Cela équivaut à 100 centres de données, une nécessité aux proportions des entreprises. La recherche vise à trouver une alternative qui pourrait répondre à cette nécessité, le moment venu.

« La compagnie s’intéresse à savoir si nous pouvons créer un système de bout-en-bout pouvant stocker l’information, qui est automatisé, et pouvant être utilisé pour le stockage d’entreprise, basé sur l’ADN », dit Karin Strauss.

Strauss fait l’approximation qu’une shoebox d’ADN pourrait contenir la totalité des 16 billions de gigaoctets de données.

Traduction Thomas Jousse

MIT Technology Review

 

Publié par

Jaesa

iatranshumanisme.com est rapidement devenu le site de référence sur le thème du transhumanisme et de l'intelligence artificielle. C'est un lieu d’échanges et de discussions sur les préoccupations du monde d’aujourd’hui et de demain – de craintes pour les uns, d'espoirs pour les autres. Nous bâtissons un espace porteur de réflexions. Afficher tous les articles par Jaesa

Une réflexion sur « L’ADN pourrait être le futur stockage de données »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.