TRANSHUMANISM: What is it? Kindle Edition by Natasha Vita-More

Le transhumanisme : qu’est-ce que c’est ?

Dernière mise à jour le 22/10/2020

Natasha Vita-More a écrit un livre concis et sans fioritures qui explique ce qu’est le transhumanisme.

Les courbes de croissance rapide ont suscité des questions sur la signification de l’être humain et sur ce que nous pourrions devenir, en particulier avec les progrès de l’IA. Qui en tirera profit ? Les robots vont-ils diriger le monde ? La prolongation de la vie ne concerne-t-elle que les riches ? Qu’en est-il de la surpopulation ?

Alors que d’innombrables théories, stratégies et opinions religieuses semblent être, soit inconscients, soit très effrayés par l’avenir; les transhumanistes abordent ce sujet depuis des décennies. Ce livre offre des réponses directes aux idées fausses sur la philosophie et la vision grandissante du transhumanisme.

Nous pourrons choisir les qualités génétiques de nos enfants

Publié par

Jaesa

iatranshumanisme.com est rapidement devenu le site de référence sur le thème du transhumanisme et de l'intelligence artificielle. C'est un lieu d’échanges et de discussions sur les préoccupations du monde d’aujourd’hui et de demain – de craintes pour les uns, d'espoirs pour les autres. Nous bâtissons un espace porteur de réflexions. Afficher tous les articles par Jaesa

Une réflexion sur « Le transhumanisme : qu’est-ce que c’est ? »

  1. Moi qui ne suis pas transhumaniste, je regrette que ce livre n’ait pas encore été traduit en français car je suis sûr qu’il serait très intéressant.

    Les critiques ne sont pas tendres avec Madame Vita-More qui est volontiers présentée comme une théoricienne loufoque: Sous-entendu, une personne stupide ou versant dans le charlatanisme. Je recommanderais donc la lecture de cet article du Temps:

    “Natasha Vita-More, la diva du transhumanisme” (https://www.letemps.ch/sciences/natasha-vitamore-diva-transhumanisme)

    Le mérite de l’article, c’est de la montrer pour ce qu’elle est vraiment: une femme âgée et énergique qui, dans son approche du transhumanisme, a gardé les pieds sur terre. Elle ne croit pas à l’immortalité. Elle essaie juste de vivre aussi longtemps que possible … comme la plupart des gens. C’est sans doutes son objectif principal mais on ne peut simplement la réduire à une fanatique du prolongisme et de la chirurgie esthétique.

    J’ai pu constaté le peu d’humanité de la majorité des contempteurs du transhumanisme, à l’affut du moindre prétexte pour tous les mettre dans le même panier, si prompt à réduire la mouvance à ces seuls extrémistes. Beaucoup de ceux-là font en fait avec les transhumanistes ce qu’ils font avec d’autres.

    J’ai donc apprécié que le Temps montre l’humaine derrière la transhumaniste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.