Un pancréas artificiel pour 2018 ?

Le pancréas artificiel a fait un énorme buzz comme étant le sujet le plus important dans la gestion du diabète, en particulier le diabète de Type 1. Des essais cliniques ont débuté récemment.

Des chercheurs de l’université de Cambridge annoncent sur Diabetologia, que le pancréas artificiel pourrait entrer sur le marché dès 2018. (Springer Link)

Qu’est-ce que le pancréas artificiel ? Le pancréas artificiel est un appareil qui surveille la glycémie chez les patients atteints de diabète de type 1 et ajuste automatiquement les niveaux d’insuline entrant dans le corps.

Actuellement, la technologie disponible permet à des pompes à insuline de livrer l’insuline pour les diabétiques après plusieurs lectures avec un lecteur de glycémie. Mais ce sont deux composants distincts, et la tâche a consisté à les intégrer dans un dispositif qui n’a pas besoin d’un suivi constant.

Il y a en fait plusieurs organisations qui travaillent à l’élaboration de la technologie. Certains d’entre eux — Hovorka, Kovatchev et Phillip — ont déjà établi un partenariat avec des entreprises pour commercialiser leurs efforts. Hovorka et Phillip sont avec Medtronic, Kovatchev est avec une start-up nommée TypeZero Technologies. Damiano, fonde une société d’ « intérêt public » appelée Beta Bionics en 2015.

Le pancréas artificiel n’est pas seulement une pompe à insuline avec un lecteur de glycémie. L’organe artificiel est capable de s’adapter à des améliorations dans la technologie de diabète au fil du temps. Une de ces améliorations est dans sa surveillance de la glycémie —essentiellement sa capacité à contrer la variabilité des besoins d’insuline entre et au sein des individus.

Une autre amélioration est le domaine de l’analogue de l’insuline. Injectée ainsi que d’autres types d’insuline artificielle prennent effectivement un certain temps pour être efficaces, et parfois, pas assez rapidement. Les analogues rapides de l’insuline atteignent leurs pics de 0,5, 2 heures après l’injection, avec des effets durant 3 à 5 heures. L’utilisation d’analogues rapides de l’« insuline asparte », ainsi que le développement d’autres formes d’insuline tels que l’insuline inhalée est également à l’étude pour une mise en œuvre potentielle.

Le calendrier pour 2018 comprend les approbations réglementaires de la FDA, qui examine actuellement le projet.

Eurekalert, Discover Magazine

Jay Smith

Enregistrer

Publié par

Jaesa

iatranshumanisme.com est rapidement devenu le site de référence sur le thème du transhumanisme et de l'intelligence artificielle. C'est un lieu d’échanges et de discussions sur les préoccupations du monde d’aujourd’hui et de demain – de craintes pour les uns, d'espoirs pour les autres. Nous bâtissons un espace porteur de réflexions. Afficher tous les articles par Jaesa

2 réflexions au sujet de « Un pancréas artificiel pour 2018 ? »

  1. Chapeau aux initiateurs de ce projet. Mais ce pancréas artificiel est il à mesure de remplacer convenablement le pancréas naturel ou c’est juste un appui au natutel?
    Je veux en savoir plus.

    1. Jaesa – Paris – iatranshumanisme.com est rapidement devenu le site de référence sur le thème du transhumanisme et de l'intelligence artificielle. C'est un lieu d’échanges et de discussions sur les préoccupations du monde d’aujourd’hui et de demain – de craintes pour les uns, d'espoirs pour les autres. Nous bâtissons un espace porteur de réflexions.« Ce qui se conçoit s’énonce clairement » Boileau.
      Jaesa dit :

      Le pancréas artificiel n’est pas un organe, c’est un système d’administration d’insuline automatisé. Pour plus d’info, merci de vous référer aux liens mis dans l’article. Cdt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.