Une puce pour mettre fin à l’expérimentation animale

Dernière mise à jour le 20/01/2019

L’institut Wyss de l’université d’Harvard a mis au point une série de puces pouvant imiter le fonctionnement d’organes complets. Inspirée par la biologie autant que la micro-électronique, la technologie présentée a pour ambition de révolutionner la recherche en remplaçant les tests cliniques et l’expérimentation animale.

Les méthodes à la base des découvertes médicales et les développements pharmaceutiques dans le monde moderne sont depuis longtemps controversées. Le secteur recherche et développement a vu sa productivité chuter pendant 50 ans, exigeant un temps et des moyens toujours plus importants : « Pour chaque milliard de dollars investi, (…) nous mettons de moins en moins de médicaments approuvés sur le marché » explique Geraldine Hamilton, scientifique en chef de l’institut Wyss, lors de la conférence TED 2013 de Boston. (pour en savoir plus sources : Sciences Avenir, Citizen)

 

 

Publié par

Jaesa

iatranshumanisme.com est rapidement devenu le site de référence sur le thème du transhumanisme et de l'intelligence artificielle. C'est un lieu d’échanges et de discussions sur les préoccupations du monde d’aujourd’hui et de demain – de craintes pour les uns, d'espoirs pour les autres. Nous bâtissons un espace porteur de réflexions. Afficher tous les articles par Jaesa

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.