En Europe, les robots pourraient devenir des « personnes électroniques »

Le projet de proposition de la Commission juridique du Parlement européen appelle la Commission européenne à tenir compte du droit civil pour la robotique.

Au milieu des craintes d’automatisation progressive d’employés humains, l’industrie robotique semble être face à un autre obstacle.

La Commission juridique du Parlement européen a présenté un projet le 31 mai 2016 proposant que les robots soient classés en tant que « personnes électroniques » et les entreprises qui les emploient comme travailleurs devraient être tenues de payer des impôts et la sécurité sociale pour eux.

Le projet mentionne « que les robots autonomes les plus sophistiqués pourraient être établis comme ayant le statut de personnes électroniques avec des droits et des obligations spécifiques. »

Le projet propose aussi un registre pour les robots autonomes intelligents pour s’assurer qu’ils sont légalement responsables. En plus de cela, il déclare que les entreprises doivent déclarer combien d’argent elles ont économisé en cotisations de sécurité sociale en remplaçant la main d’œuvre par des robots.

Il semble que l’UE commence à s’inquiéter de l’automatisation qui est en train de devenir importante et que le taux de chômage qu’elle créait est suffisamment important pour faire une énorme brèche dans les recettes des impôts sur le revenu et des cotisations humaines.

Il s’agit de toute évidence d’une proposition qui ne cadre pas bien avec tout le monde. L’organisation allemande VDMA, qui parle pour les fabricants de robots comme Siemens et Kuka, dit qu’il est trop tôt à ce stade de l’évolution de la robotique d’exiger quelque chose qui est susceptible d’entraver le développement de l’industrie.

« Que nous créons un cadre juridique avec des personnes électroniques – c’est quelque chose qui pourrait arriver dans 50 ans, mais pas dans 10 ans, » a déclaré Patrick Schwarzkopf, directeur général du département robotique et de l’automatisation de la VDMA. « Nous pensons que ce serait très bureaucratique et retarderait le développement de la robotique ».

En outre, Schwarzkopf soutient que la corrélation entre l’automatisation et le chômage n’est pas définitivement prouvée. Il souligne qu’entre 2010 et 2015, l’approvisionnement de robots industriels a augmenté de 17 % dans l’industrie automobile et le nombre d’employés — par 13 %. Ceci est, bien sûr, un point qui est très débattu, avec un certain nombre de prévisions et d’événements récents suggérant le contraire.

Il s’agit d’une proposition inquiétante pour les fabricants de robots et les entreprises qui s’orientent vers l’automatisation, le projet est loin de se concrétiser. Même avec le plein appui du Parlement, il n’a pas le pouvoir de proposer une législation (des lois).

Compte tenu de l’avancement de l’automatisation et du remplacement inévitable des travailleurs humains, il est, cependant, un sujet important qui mérite d’être débattu maintenant.

Reuters

Foxconn, le fournisseur d’Apple, vient de supprimer 60 000 emplois. Il a remplacé ses ouvriers d’usine par des robots

Les travailleurs ont une nouvelle chose à craindre en Chine : les robots. Foxconn a supprimé le plus d’employés dans le but d’automatiser le travail et faire baisser les effectifs de 110 000 à seulement 50 000.

Selon le South China Morning Post, trente-cinq compagnies, dont Foxconn, ont dépensé un total de 4 milliards d’yuans ($ 610 millions) dans l’intelligence artificielle, l’an dernier.

Un autre rapport SCMP indique que 600 grandes entreprises industrielles dans la province de Kunshan vont remplacer le travail humain par des robots d’ici les 5 prochaines années.

Foxconn déclare à Tech in Asia « … Nous appliquons l’ingénierie robotique et d’autres technologies de fabrication innovatrices pour remplacer les tâches répétitives précédemment effectuées par les employés et par la formation, nous permettons à nos employés de se concentrer sur les éléments à valeur ajoutée plus élevées dans le processus de fabrication, comme la recherche et le développement, le contrôle des processus et le contrôle de la qualité. ».

Tech in Asia

L’Angle éco. Les robots vont-ils nous voler nos boulots ?

Ils sont déjà partout : dans les usines, les bureaux, bientôt les magasins, les hôpitaux, et même à la maison. Les robots vont transformer notre vie quotidienne et notre travail. Selon une étude de l’université d’Oxford, 47% des emplois sont menacés à moyen terme. En France, les robots pourraient détruire trois millions de postes d’ici à 2025.

“L’Angle éco” est allé voir les robots conçus en France, au Japon, où l’on croit qu’ils ont une âme, et en Chine, où il est publiquement assumé qu’ils sont amenés à remplacer la main-d’œuvre. Pour ce numéro, François Lenglet a aussi rencontré Michel Serres, philosophe et membre de l’Académie française, et Hakim El Karoui, essayiste et consultant.

voir le Replay : http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/l-angle-eco/l-angle-eco-du-jeudi-26-mai-2016_1458349.html

Instauration d’un revenu de base en France : le Sénat dit non

La proposition de résolution écologiste appelant à l’instauration d’un revenu de base à l’heure du numérique a été rejeté par le Sénat le 19 mai 2016 par 200 voix contre, 11 pour et 132 abstentions. (lire l’article sur Next Inpact)

cliquez sur l’image pour agrandir

Rappelons que l’Institut McKinsey prévoit à l’horizon 2025, la disparition de 140 millions d’emplois qualifiés au niveau mondial.

voir le rapport de la banque d’investissement de Bank of America Merrill Lynch (PDF)

Quand les algorithmes remplaceront les cadres…DRH, médecins, avocats, assureurs, enseignants, analystes financiers… Même les cols blancs sont menacés. Les profs aussi, d’ailleurs, avec un Mooc, un seul professeur peut toucher des milliers d’étudiants à la fois. Même les médecins ne sont plus à l’abri du big data ! Bien sûr, pour l’instant, il s’agit juste de développer une  « aide » au diagnostic. Pour l’instant! Jusqu’à présent, l’automatisation des tâches intellectuelles avait touché des activités peu qualifiées (guichetiers, caissières…). Mais les cadres bardés de diplômes auraient tort de se croire à l’abri… La demande d’emplois qualifiés baisse aux États-Unis depuis l’an 2000, et cela va s’amplifier…

La Banque d’Angleterre et Bank of America Merrill Lynch annoncent une apocalypse de l’emploi
ING Focus Belgique – les emplois les plus « robotisables » (PDF)
Singularity University : Ce n’est pas un mythe, les robots et l’intelligence artificielle vont supprimer les emplois dans presque toutes les industries
Le dernier travail sur Terre : imaginer un monde entièrement automatisé en collaboration avec The Guardian Sustainable Business section.

Ross, le premier avocat Robot du monde

Le cabinet d’avocats Baker & Hostetler a annoncé qu’il emploie l’IA Ross d’IBM, un expert juridique numérique, pour gérer le droit des faillites, qui, pour le moment, se compose de près de 50 avocats. Selon le PDG et co-fondateur Andrew Arruda, d’autres entreprises ont également signé des licences avec Ross et ils feront également des annonces d’ici peu.

Ross est construit sur l’informatique cognitive d’IBM Watson, il sait lire et comprend réellement vos questions. Il vous fournit une réponse très pertinente et instantanée (à votre question posée en langage naturel), avec des citations et suggère des lectures d’une grande actualité à partir d’une variété de sources de contenus (législation, jurisprudence, des conclusions et des sources secondaires). Soit, plus d’un milliard de documents, textes…, en une seconde. Il surveille aussi les changements de lois qui peuvent avoir une incidence positive/négative sur votre cas.

« Chez Baker & Hostetler, nous croyons que les technologies émergentes comme l’informatique cognitive et autres formes d’apprentissage automatique (machine learning) peuvent aider à améliorer les services que nous fournissons à nos clients », explique Bob Craig, chef de service de l’information de Baker & Hostetler.

« Baker & Hostetler utilise Ross depuis les premiers jours de son déploiement et nous sommes fiers de collaborer avec un véritable chef de file, que nous continuerons à développer des assistants juridiques d’IA supplémentaires » a-t-il ajouté.

Fortune (en cache)

Le dernier travail sur Terre : imaginer un monde entièrement automatisé

en collaboration avec The Guardian Sustainable Business section. Voir l’article complet sur The Guardian

Pour bénéficier de la révolution de l’automatisation, nous avons besoin d’un revenu de base universel, d’une réduction radicale du temps de travail et une redéfinition de nous-mêmes sans travail.

The Guardian, nous rappelle que les machines pourraient prendre 50 % de nos emplois d’ici les 30 prochaines années…

https://twitter.com/iatranshumanism/status/707304792947687425

Trepalium Bande-annonce

série d’anticipation à découvrir en 2016 sur ARTE.

Dans un monde futur, ici ou ailleurs, de graves décennies de crise ont créé une société dans laquelle 20% de la population ont un travail et 80% en sont dépourvus. Entre eux, un Mur, imprenable, qui sépare la Ville de la Zone. Pour calmer les tensions sociales, la Première ministre Nadia Passeron décide de créer 10 000 Emplois Solidaires sélectionnés dans la Zone pour travailler en Ville. Izia Katell est choisie. Elle travaillera pour la famille de Ruben Garcia, ingénieur dans la plus grande entreprise de la Ville, Aquaville.

“Trepalium est une fable dystopique, le contraire d’une utopie. Elle ne propose pas un monde idéal, mais un monde qui serait allé vers ses pires défauts : l’ultralibéralisme poussé à l’extrême, dans un univers cloisonné.

Pour moi, cela s’est associé de manière naturelle à un imaginaire qui tournait autour de la régression. L’esthétique rétro-futuriste de la série fait écho à cette régression : les décors, les costumes, les accessoires, les vieilles voitures. On a regardé comment certains architectes du passé, des années 30 aux années 80, comme Le Corbusier, Oscar Niemeyer ou Ricardo Bofill, avaient imaginé l’avenir. Je me suis rendu compte que le présent était assez éloigné des fantasmes de futur que je pouvais avoir quand j’étais enfant : finalement, pas de voitures volantes, pas de copains robots, seule la crise qui s’est installée pour rester…

Le vrai changement c’est la présence, l’omniprésence des écrans. Je tiens aussi à évoquer le Mur, aussi important sur le plan conceptuel que narratif et symbolique. Trepalium parle de ségrégation. L’Histoire nous a malheureusement donné plusieurs exemples de ce type de murs.” – Vincent Lannoo, réalisateur

Les technologies perturbatrices et la 4ème révolution industrielle sont ici maintenant

Par Adam Milton-Barker, programmeur, développeur web

Si vous me connaissez ou que vous suivez mes articles, vous saurez que depuis de nombreuses années, je préviens sur les technologies perturbatrices, de la 4e révolution industrielle et de l’impact qu’elles auront sur le monde qui nous entoure. Les technologies perturbatrices et la nécessité pour les gens d’améliorer leurs compétences et d’évoluer vers un cadre technique et d’esprit créatif est l’une des raisons pour lesquelles j’ai créé le blog TechBubble. Pendant de nombreuses années, j’ai observé l’écart entre le grand public et l’évolution de la technologie, et c’est une situation très dangereuse pour le monde.

Quand je parle de ce sujet à des gens, la plupart le prennent à la légère puisqu’ils pensent que cela ne les affecte pas, mais la vérité est toute autre. Malgré mon amour pour la technologie, je vois aussi les dangers que la plupart des gens ne voient pas, ou veulent ignorer. Moi-même et beaucoup d’autres à travers le monde tentent d’aider les gens à comprendre l’importance d’avoir un plan pour ce qui nous attend. C’est littéralement une question de survie, apprendre de nouvelles compétences ou être poussé dans la pauvreté, qu’on le veuille ou non, se sont les choix auxquels le monde doit faire face.

Juste pour récapituler sur ce que sont les technologies de rupture, ce sont des technologies qui anéantissent totalement les marchés existants et les remplacent par de nouveaux, plus avancés technologiquement. Pour un article plus approfondi sur les ruptures technologiques vous pouvez lire un article que j’ai écrit il y a quelques mois : “Disruption ou être disrupté! La Technologie est votre meilleure amie et votre pire ennemie ! Pourquoi vous avez besoin d’apprendre de nouvelles compétences afin d’éviter une crise de la pauvreté “.

Depuis que j’ai écrit cet article rien n’a changé concernant les effets des technologies de rupture, sauf que c’est presque l’heure de vérité et les gens semblent encore être totalement inconscients des dangers qui les attendent.

La section suivante de cet article va probablement bouleverser quelques personnes, mais ce n’est pas l’intention. … L’impact de cette révolution affecte déjà presque chaque personne qui va lire cet article y compris moi-même.

Ci-après je décris certaines des principales industries et emplois qui vont souffrir considérablement au cours des années suivantes. … personne n’est à l’abri. J’essayerai de me concentrer sur les industries les plus connues.

ING Focus Belgique – les emplois les plus robotisables

Les Médias :

Au cours des dernières années avec la croissance de blogs en ligne, les journaux du  monde entier ont été témoins d’une baisse massive des ventes. … L’information et la publicité sont librement disponibles sur des millions de blogs en ligne et plates-formes sociales diverses. … Avec la croissance de l’Intelligence artificielle, les journaux seront bientôt une chose du passé. Déjà nous avons des programmes d’IA très avancés qui parcourent le Web à la recherche d’informations pertinentes. …. Les journaux ne pourront pas rivaliser avec cela.

Agences de Recrutement :

Avec la naissance de plates-formes comme Linkedin, l’obligation de payer des agences de recrutement a rapidement baissé. Il n’y a plus besoin de payer des entreprises pour trouver un salarié, tout ce que vous devez faire c’est de visiter un site comme Linkedin ou des millions d’autres sites pour trouver la personne idéal pour votre entreprise. Avec l’introduction de l’intelligence artificielle, le candidat idéal est calculé mathématiquement pour vous et, dans la plupart des cas, avec peu ou pas de coût. À mesure qu’évolue la technologie c’est un secteur qui sera décrété inutile.

Comptables :

Les logiciels sont utilisés depuis assez longtemps, mais au fur et à mesure que  la technologie avance, l’impact que cela va produire est facilement perceptible. Il n’y a plus besoin d’embaucher des comptables quand vous pouvez payer hors taxe,  ou dans certains cas rien, pour un logiciel qui le fait pour vous avec plus de précision qu’un être humain le pourrait. C’est un domaine qui disparaitra dans un avenir pas trop lointain.

Secrétaires et Opérateurs Téléphoniques :

Ceci est un autre domaine qui, au cours des deux dernières années, commence déjà à être remplacé comme les autres déjà mentionnés, à mesure que l’IA continue de se renforcer, ceci sera un autre domaine qui sera totalement remplacé…

Agences de voyages :

Un autre domaine qui a été affecté par l’introduction du logiciel est l’industrie du voyage. Les gens peuvent réserver leurs vacances en ligne, il n’y a plus besoin de passer par ces compagnies et à mesure que l’IA avance, les systèmes automatisés remplaceront entièrement le besoin de l’interaction humaine.

Personnel de Vente / Services clientèle / Administration :

Le logiciel a déjà éliminé le besoin pour les entreprises d’employer du personnel pour agir comme des représentants commerciaux / des agents de service à la clientèle et personnel d’administration. Ceci est encore un domaine dans lequel l’Intelligence artificielle excelle et excellera. Une des caractéristiques uniques de l’intelligence artificielle est de reconnaître des modèles que les humains ne peuvent pas voir ou identifier. Avec les avancements du Big Data, les programmes d’IA connaissent tout ce qu’ils doivent savoir pour fournir aux gens exactement ce qu’ils veulent. … Au cours des prochaines années ce domaine sera totalement remplacé par la technologie.

Services de Taxi :

Déjà les services de taxi sentent la pression de la technologie, beaucoup d’entreprises ont fermé leurs portes puisqu’elles ne peuvent pas rivaliser avec des services comme Uber. Il n’y a plus besoin de personnes pour répondre aux téléphones afin de réserver des taxis, le logiciel est entièrement capable de gérer cette tâche. Avec l’introduction de l’IA, la robotique et des voitures sans chauffeur, bientôt nous n’aurons plus besoin de chauffeurs de taxi, ce domaine sera totalement automatisé dans un avenir pas trop lointain.

Services postaux/Livraisons :

Le courrier électronique a massivement réduit le besoin de gens pour envoyer le courrier, les trieuses ont réduit le besoin d’embaucher des humains et avec l’introduction de drones et de moyens robotiques, ceci sera un autre domaine qui sera bientôt automatisé par la technologie.

L’Industrie Médicale :

L’industrie médicale a été l’une des principales industries affectées par les progrès actuels de la technologie et cela ne va pas ralentir. Les docteurs seront remplacés par des logiciels et des robots qui peuvent diagnostiquer avec plus de précision les maladies et prescrire des médicaments, l’erreur humaine sera supprimée de l’équation, malheureusement cette industrie sera massivement affectée en raison de sa taille.

Éducation :

L’éducation est dépassé. Le besoin d’approches modernes est un must absolu, quand les enfants entrent dans le vaste monde pour la première fois, ils doivent être préparés et être dans l’esprit technologique, mais ce n’est pas le cas dans notre société. … le système éducatif est loin d’être à jour et ne prépare pas au monde de demain.…. L’informatique, les mathématiques, la physique et la technologie en général sont les sujets les plus importants qui aideront les enfants de demain. Un des domaines principaux qui change en matière d’éducation c’est que de plus en plus de gens se tournent vers les cours en ligne et MOOCs pour la formation continue comme une alternative moins chère et plus libre.

D’autres domaines qui seront affectés par l’IA et la Robotique :

– travail manuel, service d’intervention en cas de catastrophe et autres services de secours seront bientôt remplacés par des IA, drones et la robotique.
– ventes au détail et les travailleurs de la restauration rapide
– les bibliothèques et les assistants de bibliothèque

Qu’est-ce que vous pouvez-vous faire ?

La liste continue indéfiniment, comme je l’ai dit il n’y a vraiment pas un emploi ou une industrie qui soit à l’abri de cette révolution, alors qu’est-ce qu’il faut faire? Bien honnêtement, c’est un peu un cercle vicieux. Pour que les entreprises soient durables et puissent avoir une chance de survivre, elles doivent apprendre à utiliser la technologie moderne pour concurrencer avec les entreprises nouvelles génération. Celles qui n’adopteront pas la technologie et les méthodes modernes, ne seront tout simplement pas en mesure de rivaliser. À mesure qu’elles commencent à adopter des méthodes modernes, les postes de travail vont diminuer, alors que peut faire le grand public ? Ils ont besoin d’apprendre de nouvelles compétences et de commencer à les utiliser pour créer leurs propres entreprises, la créativité et la compréhension technologique est la clé pour la survie à l’ère connectée. Les parents doivent non seulement comprendre la technologie pour eux-mêmes mais aussi pour l’enseigner à leurs enfants pour être dans l’esprit technologique et créatif, une formation supplémentaire en dehors du système d’éducation actuel est indispensable.

Il y aura toujours besoin d’interaction humaine, mais elle sera grandement réduite à un petit nombre de postes. Comme les vieilles industries meurent, de nouvelles vont naitre et avec de nouvelles exigences en matière de compétence. Dans un monde alimenté et géré par la technologie, il va sans dire qu’être dans l’esprit technologique facilitera la transition. Certains de ces changements auront lieu d’ici les 10-15 années à venir, mais beaucoup d’entre eux auront un impact plus immédiat, dans les 5 prochaines années maximum.

L’importance d’apprendre sur la sécurité :

La sécurité en ligne et hors ligne est aussi un vaste domaine auquel les gens doivent faire attention, pour une raison quelconque, ils pensent qu’ils sont à l’abri du piratage informatique et ne comprennent même pas les principes fondamentaux de l’utilisation de la technologie, y compris Internet, en toute sécurité. Les entreprises semblent penser qu’il est bon de ne pas prendre en considération la sécurité lorsqu’ils traitent avec les données des clients. Beaucoup de sites Web dans le monde n’utilisent même pas le cryptage SSL pour leur boutique en ligne et leurs bases de données. Ces types d’entreprises ne prennent même pas les précautions minimales pour garder vos données et votre identité en ligne en toute sécurité. Les gens doivent comprendre pourquoi il en est ainsi, autant que des risques et boycotter ces entreprises.

Qu’est-ce les entreprises technologiques peuvent faire ?

Une des responsabilités les plus importantes qu’une entreprise technologique a à faire, est de faire prendre conscience aux gens sur les ruptures technologiques et écrire des articles qui aideront les gens à comprendre les avantages et les dangers de ces technologies, comment les utiliser pour améliorer leur entreprise, leur vie et aider les gens à améliorer leurs compétences. Rendre la technologie moderne facilement accessible. La technologie est chère, mais en nous regroupant en communauté, nous pouvons offrir une technologie moderne et sécurisée à des prix qui aident tout le monde à augmenter leur chance de survie.

Quelle que soit la façon dont vous voyez la chose, cela ne change pas le fait que ça se passe maintenant. Ignorer que ceci se produit, entraîne des risques plus élevés de pauvreté de masse. La 4ème révolution industrielle est réelle et nous sommes déjà dans les premiers jours de la révolution. Les industries et les marchés vont à l’effondrement et un nouveau mode de vie existera. L’ensemble des compétences des gens doivent changer pour survivre, l’éducation doit changer, la manière dont les gens pensent doit changer. Si vous ne commencez pas maintenant à y penser, qu’allez-vous faire quand cela arrivera?

Ci-dessous est une vidéo du Summit on the Global Agenda à Abu Dhabi qui a été tenu cette année et couvre un grand nombre de sujets que je viens d’évoquer. Les années à venir peuvent être les meilleures de nos vies ou les pires. Il appartient à chacun de se préparer, et donc de prendre un bon départ aujourd’hui afin de rendre la vie plus facile dans un avenir pas trop lointain.

Abu Dhabi 2015 – The Fourth Industrial Revolution

source : TechBubble

traduction Buendía Carlos*


* Nous recherchons des traducteurs bénévoles, pour plus d’infos


voir aussi : Comment la disruption transforme des industries entières ?
La Banque d’Angleterre et Bank of America Merrill Lynch annoncent une apocalypse de l’emploi
Japon : 50% des emplois seront exercés par des robots dans 20 ans
Ce n’est pas un mythe : les robots et l’intelligence artificielle vont supprimer les emplois dans presque toutes les industries

Ce n’est pas un mythe : les robots et l’IA vont supprimer les emplois dans presque toutes les industries

Avec un taux de chômage tombé à 5,3 %, le plus bas en 7 ans, les décideurs poussent un soupir de soulagement. En effet avec le boom technologique en cours, il y a beaucoup d’être optimistes. La fabrication est de retour sur les côtes américaines avec des robots faisant le travail des ouvriers chinois ; Les constructeurs américains produisent en masse des véhicules électriques autonomes ; les entreprises technologiques vont développer des dispositifs médicaux qui vont améliorer la santé et la longévité ; nous aurons une énergie propre et illimitée et les imprimantes 3D répondront à nos besoins quotidiens. Le coût de toutes ces choses va chuter et va permettre de subvenir aux besoins fondamentaux de chaque être humain.

Je parle des avancées technologiques qui se produisent aujourd’hui, et qui porteront leurs fruits dans les années 2020.

Mais les décideurs auront un nouveau grand problème à régler : la disparition des emplois humains.

Non seulement il y aura de moins en moins d’emplois pour les gens qui font un travail manuel, mais les emplois intellectuels seront également remplacés par des ordinateurs. Presque toutes les industries et les professions seront touchées et cela va créer un ensemble de problèmes sociaux parce que la plupart des gens ne pourront pas s’adapter à un tel changement dramatique.

Si nous pouvons développer des structures économiques nécessaires pour redistribuer la prospérité créée, la plupart des gens ne seront plus obligés de travailler pour subvenir à leurs besoins. Ils seront libres de poursuivre d’autres activités créatives. Le problème, cependant, est que sans emploi, ils n’auront pas la dignité, l’engagement social, le sentiment d’accomplissement qui vient du travail. La vie, la liberté et la poursuite du bonheur ne seront pas construites par le travail, elle devra se construire par d’autres moyens.

Il est impératif que nous comprenions les changements qui se produisent et trouver des moyens pour amortir les impacts.

L’élite de la technologie qui mène cette révolution va vous rassurer qu’il n’y a rien à craindre parce que nous allons créer de nouveaux emplois tout comme nous l’avons fait dans les siècles précédents, lorsque l’économie est passée de l’agriculture industrielle fondée sur la connaissance. “Tech magnat” de Marc Andreessen a appelé la notion d’un futur emploi un « sophisme luddite », en référence aux craintes passées que les machines prendraient les emplois humains. Ces craintes se sont révélées sans fondement parce que nous avons créé des emplois nouveaux et meilleurs et nous étions beaucoup mieux lotis.

Certes, nous vivons une vie meilleure. Mais ce qui manque à ces arguments est le temps pendant lequel se fait la transition. La révolution industrielle s’est produite sur plus d’un siècle. Les révolutions technologiques d’aujourd’hui se mettent en place en quelques années. Nous allons sûrement créer quelques emplois intellectuellement difficiles, mais nous ne serons pas en mesure de recycler les travailleurs qui perdent les emplois d’aujourd’hui. Ils connaîtront le même taux de chômage et de désespoir que leurs ancêtres ont vécu. Ce sont ceux, sur qui nous devons nous inquiéter.

La première grande vague de chômage sera causée par les voitures autonomes… Elles vont éliminer des millions d’emplois de chauffeurs de taxi, camion et de livreurs.

[…]

Avec les progrès de l’intelligence artificielle, tout travail qui exige une analyse de l’information sera mieux fait par des machines. Cela comprend les emplois de médecins, avocats, juristes, comptables, traders. Nous aurons toujours besoin de certains emplois humains afin d’interagir avec ceux qui préfèrent le contact humain, mais le gros du travail (emplois) va disparaître. Les machines auront besoin de peu d’hommes pour les aider.

Cet avenir sans emploi va sûrement créer des problèmes sociaux mais c’est peut être une opportunité pour l’humanité de s’élever. Pourquoi avons-nous besoin de travailler 40, 50 ou 60 heures par semaine, après tout ?
[…]

Il y aura le tourisme en plein essor, l’industrie des loisirs, de nouveaux emplois seront créés dans ces domaines – pour certaines personnes.

Il y a autant de raisons d’être excité comme d’avoir peur. Si nous sommes assez intelligents pour développer des technologies qui permettent de résoudre les problèmes de la maladie, la faim, l’énergie et l’éducation, nous pourrons sûrement développer des solutions à nos problèmes sociaux.

Mais nous devons commencer par comprendre où nous nous dirigeons et se préparer pour les changements à venir. Nous devons aller au-delà des revendications d’un “sophisme luddite” – pour discuter du nouveau futur.

Vivek Wadhwa

Singularity HUB publié par Singularity University, Juillet 2015