Safran dévoile une nouvelle version de son Selfie Check SDK

Afin d’accroître la précision et la sécurité de sa solution biométrique d’authentification faciale pour les appareils mobiles, Safran Identity & Security a amélioré son SDK Selfie Check avec une meilleure détection du vivant.

Lorsque les utilisateurs présenteront leur visage pour s’authentifier, ils recevront de manière aléatoire des consignes leur demandant de tourner leur tête à droite, à gauche, de la baisser, voire d’effectuer une combinaison des trois, afin de garantir que l’utilisateur est bien une personne réelle et vivante. La capacité de reconnaître une personne en chair et en os augmente considérablement la sécurité et la fiabilité d’un système biométrique, tout en réduisant le risque de piratage et de fraude.

Le nouveau SDK biométrique de Safran, destiné aux téléphones portables avec détection améliorée du vivant, sera exposé lors du salon Mobile World Congress de la GSMA à Barcelone (du 27 février au 2 mars) sur le stand de Safran Identity & Security (Hall 6 / Stand G 30).

Biometric Update, Safran

Vinod Khosla : « 80% des emplois informatiques peuvent être remplacés par l’automatisation, et c’est excitant »

Au milieu des remous inquiets de son auditoire lors de la Structure Conference de la semaine dernière à San Francisco, le milliardaire Vinod Khosla a affirmé que 80% des emplois informatique pourraient être remplacés par des systèmes de type IA. Je pense que c’est excitant”, a ajouté Khosla, fondateur de Sun Microsystems et Khosla Ventures. Ce qui est une déclaration étrange sur la perte d’emploi.

S’adressant à un public composé principalement de directeurs informatiques et d’autres cadres techniciens, Khosla a soutenu sa déclaration en citant des exemples de sociétés qui développent une technologie qui automatiserait l’industrie des IT.

Il mentionne Nutanix, où Khosla Ventures y a investi, ce qui facilite la façon dont les professionnels de l’infrastructure informatique automatisent la gestion des réseaux entre serveurs. Il mentionne également des start-ups comme Mesosphere, qui simplifient le travail d’installation et de maintenance de logiciels sur les serveurs.

D’après Khosla, l’IA fera son chemin vers les salles de serveurs et centres de données en prenant en charge les emplois humains. Il a expliqué que les entreprises dépensent beaucoup pour conserver un important département de technologie de l’information, un coût qui peut être considérablement réduit avec l’automatisation.

Business Insider

“A number of people have talked about AI, but I don’t think people have talked about the magnitude of the change,” he said. “If you look at most IT operations, 80% of their expenses—maybe 90%—is people. You could eliminate 80% of that with AI-type systems. Almost everything IT people do could be highly leveraged [and] maybe replaced by systems, by intelligence. And I think that will be exciting.” TechRepublic.

Ouverture d’un centre d’innovation Safran Identity & Security à la Silicon Valley

Safran Identity & Security va ouvrir un nouvel établissement doté d’un centre d’innovation avec un accent particulier sur le paiement numérique, l’identité numérique et l’Internet des objets (IoT) à la Silicon Valley fin 2016.

La nouvelle installation, située à Redwood City, se placera stratégiquement près des communautés High-tech de la Silicon Valley et San Francisco.

Selon un communiqué de la société, les visiteurs pourront interagir avec les solutions logicielles et matérielles de Safran et expérimenter comment la société conduit la transformation numérique à travers toute l’expérience client. Cela inclura les technologies d’identification et d’authentification biométrique de Safran, les solutions basées sur le cloud computing et les kits de développement logiciel (ou SDK) pour les appareils mobiles.

Anne Bouverot, CEO, Safran Identity & Security, a déclaré : « être à la pointe de la biométrie, de l’identité numérique et des technologies de sécurité, c’est la prochaine étape logique pour nous pour devenir une partie de la communauté d’innovation dynamique à la Silicon Valley. Grâce à notre nouvel emplacement, nous voulons permettre à la communauté du développement d’interagir avec nos produits afin que nous puissions ensemble, concevoir des solutions encore meilleures. »

BiometricUpdate

L’avenir du voyage : Le projet Hyperloop franchit une nouvelle étape

Le projet de technologie « Hyperloop » reçoit un nouvel apport de capitaux provenant de Khosla Ventures, estimés à 26 millions $.

Nouveau financement

Il y a quelques années, le cofondateur de Tesla, Elon Musk a annoncé qu’il croyait que nous pourrions construire un tunnel qui transporterait rapidement les personnes à travers le territoire continental des États-Unis en seulement quelques minutes. L’idée de base du projet Hyperloop est que des tubes à vide à basse pression pourraient permettre un mode de transport très rapide.

Si cette technologie se réalise pleinement, comme le note Musk, les avantages seraient énormes : “comment ne pas aimer quelque chose qui ne peut jamais tomber en panne, est à l’abri des conditions météorologiques, qui va 3 ou 4 fois plus rapidement que le train à grand vitesse…il va à une vitesse moyenne de deux fois ce qu’un avion ferait …”

Le projet Hyperloop, un système de transport à grande vitesse ambitieux, est prêt à sortir de terre, mais à une échelle beaucoup plus petite que celle envisagée par Musk (il faut noter que Musk n’est pas affilié avec le projet en cours d’Hyperloop). Et maintenant l’équipe vient d’annoncer un nouveau financement de $ 26 millions de la part de Khosla Ventures faisant partie d’un plus vaste financement de $ 80 millions.

Lors du sommet de conférence Web à Dublin, le PDG Rob Lloyd a annoncé le nouveau financement apporté par Khosla Ventures, la société fondée par des investisseurs de la Silicon Valley et ancien co-fondateur de Sun Microsystems, Vinod Khosla. Les autres investisseurs étaient Formation8 et Sherpa Capital. Khosla Ventures prévoit de collecter le reste du montant d’ici à la fin de 2016. Hyperloop avait déjà soulevé $ 8.5 millions.

Un projet de 8 milliards de $

Hyperloop est sur le point de sortir de terre pour construire une piste de test de 400 miles (640 km) entre San Francisco et Los Angeles. Bien que le nouveau financement aide l’Hyperloop à faire un pas de plus pour rendre le voyage ultra-rapide réel, le projet a toujours besoin d’argent. La construction de l’ensemble du projet Hyperloop en Californie est estimé à 8 milliards $.

Fortune

traduction Buendía Carlos*


* Nous recherchons des traducteurs bénévoles, pour plus d’infos


États-Unis : Les batailles pour la garde des embryons congelés se multiplient

Un procès aux Etats Unis alimente le débat autour des embryons surnuméraires congelés. Il s’agit d’une « bataille pour la garde d’enfants non encore nés » entre deux conjoints divorcés, qui se retrouvent cette semaine au tribunal pour statuer sur l’avenir de ces embryons toujours stockés dans un frigo à l’UCSF (Université de San Francisco – University of California, San Francisco). Le procès a beaucoup de retentissement aux États-Unis, car la décision risque de faire jurisprudence en Californie : le sort des embryons varie selon la juridiction de chaque État.

voir l’article du Point