IA : dimensions socio-économiques, politiques et éthiques

L’avenir de l’humanité dans le monde de l’intelligence artificielle-biosynthétique

Dans quelques siècles ou peut-être quelques décennies, l’intelligence artificielle et l’ingénierie biosynthétique seront perfectionnées dans la mesure où les androïdes ressembleront étroitement aux humains et les humains conçus biosynthétiquement ressembleront aux androïdes. Malgré les cauchemars d’une telle perspective pour certains scientifiques, savants humanistes et théologiens, l’intelligence artificielle sera un rêve devenant réalité pour ceux qui épousent la philosophie Transhumaniste de Max More : un mouvement dont l’objectif est d’améliorer la condition humaine physiquement et intellectuellement grâce à l’application de moyens scientifiques et technologiques… Lire la suite

https://iatranshumanisme.com/transhumanisme/intelligence-artificielle-dimensions-socio-economiques-politiques-et-ethiques/

Dubaï veut des robots pour composer 25% de sa police d’ici 2030

Dubaï a lancé un nouveau robot policier qui marque la première phase de l’intégration des robots dans la police. Cette version modifiée du robot REEM (conçu par PAL Robotics) est capable d’alimenter la vidéo dans un centre de commandement, transmettre les crimes signalés à la police, régler les amendes, la reconnaissance faciale et parler neuf langues. Il fonctionnera dans la plupart des centres commerciaux et des attractions touristiques.

Dubaï estime que les robots constitueront 25 pour cent de sa force de police d’ici 2030, la prochaine étape étant de les utiliser comme réceptionnistes dans les postes de police. Le brigadier Khalid Nasser Alrazooqi, directeur général du Département des services intelligents de la police de Dubaï, a déclaré à CNN qu’ils voulaient finalement libérer un “robot entièrement fonctionnel qui peut fonctionner comme un policier normal”.

Vers une police 3.0 : enjeux et perspectives à l’horizon 2025
Hitachi : une IA capable de prédire les crimes avant qu’ils se produisent
Patrouille du futur : plutôt cop ou Robocop ?

Les policiers ou les soldats robotiques sont une ancienne idée de science-fiction, mais ils sont de plus en plus une réalité. En février, la Chine a commencé à utiliser AnBot qui utilise la reconnaissance faciale pour identifier les criminels et est capable de les suivre jusqu’à l’arrivée de la police. Le robot russe, Final Experimental Demonstration Object Research (FEDOR), a suscité des comparaisons avec Robocop lorsqu’une vidéo l’a montré en tirant avec une précision mortelle, en soulevant des haltères et en marchant.

La plus grande préoccupation éthique soulevée par ces développements concerne les personnes coupables si un robot prend une mauvaise décision et blesse quelqu’un dans une situation criminelle. Elon Musk, Steven Hawking et d’autres scientifiques prolifiques ont identifié l’IA comme un grave risque existentiel, arguant que les robots ne devraient jamais être autorisés à tuer des gens. Alan Winfield, professeur d’éthique robot à l’Université de l’Angleterre de l’Ouest, écrit sur ce sujet sur son blog. “Le problème, c’est que vous ne pouvez pas rendre une machine responsable de ses erreurs”, a déclaré Winfeild dans une interview à CNN. “Comment le punir ? Comment le sanctionnez-vous ? Vous ne pouvez pas.”

CNN

La NASA prépare des robots humanoïdes aux futures missions sur Mars

« Les progrès de la robotique, y compris la collaboration homme-robot, sont essentiels pour le développement des capacités requises pour notre voyage vers Mars. Nous sommes ravis de faire participer ces groupes de recherche universitaires aux avancées de la NASA » a déclaré Steve Jurczyk, en charge du Space Technology Mission Directorate de la NASA, basé à Washington.

pour en savoir plus : IEEE Spectrum, Nasa

CREOGN* : L’Humain augmenté : quels enjeux éthiques et juridiques dans les politiques de Défense et de Sécurité intérieure ?

Note n°15 octobre 2015 du * Centre de Recherche de l’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale

Téléchargez le PDF : CREOGN Note 15- L-Homme-Augmenté

“Dans son rapport relatif aux « aspects éthiques des implants TIC dans le corps humain », adopté le 16 mars 2005, le Groupe européen d’éthique des sciences et des nouvelles technologies (GEE) auprès de la Commission européenne attire l’attention des autorités nationales sur les effets néfastes des implants électroniques destinés à l’amélioration des capacités physiques et mentales. Selon cette instance, il conviendrait d’interdire l’usage de ce type d’implants dès lors qu’ils seraient destinés à « modifier l’identité, la mémoire, la perception de soi et la perception d’autrui ; à améliorer les capacités fonctionnelles à des fins de domination voire exercer une coercition sur les personnes qui n’en sont pas dotées ». (ndlr)”

Court métrage : Je suis Humain

2041, un futur à la fois proche mais aussi très éloigné… Quelque part dans le monde… Une mère et son fils partagent des moments de bonheur intense, dans un endroit délabré, post-apocalyptique.

Sélectionné pour le prix du jury au festival Nikon 2011 ayant pour thème “l’avenir”

Stéphane Mallard : L’IA – Comment va t-elle changer nos vies ?

Stéphane Mallard travaille sur l’innovation et l’intelligence artificielle dans les salles de marchés de la Société Générale. Découvrez sa présentation du 26 juin 2015 sur les enjeux de l’intelligence artificielle, lors de la Mêlée Numérique. Une conférence organisée par l’équipe Payname.

Roméo, un robot pour aider les personnes âgées ou handicapées dans leurs tâches quotidiennes

Roméo est un robot humanoïde d’Aldebaran Robotics qui vise à être un véritable assistant et compagnon personnel.

Voici Roméo, 1,40 mètre de haut, 40 kilos, des formes rondes et tout un attirail de capteurs pour détecter son environnement, le visage et l’expression des humains qui lui font face, etc. Ainsi que l’explique cette vidéo proposée par Universcience.tv, Roméo, conçu par la société française Aldebaran Robotics, a pour mission d’aider les personnes âgées ou handicapées dans leurs tâches quotidiennes. A condition toutefois que le regard souvent méfiant posé sur les robots change…