La technologie de reconnaissance faciale sera utilisée lors des JO 2020 de Tokyo

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 déploieront la technologie de reconnaissance faciale de NEC sur les sites de jeux afin de filmer les athlètes, le personnel et les journalistes, rapporte le Japan Times.

NEC lance un logiciel d’IA – NeoFace – avec une recherche individuelle spécifique

La technologie devrait accroître la sécurité en empêchant l’utilisation de cartes d’identité qui ont été empruntées, volées ou contrefaites, et peut-être aussi réduire les temps d’attente. Des sources sans nom ont déclaré au Times que le processus d’entrée des spectateurs sera le même que celui des Jeux olympiques précédents.

Le système a été testé au centre d’information de Japan House lors des Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Le rapport qualifie la technologie de NEC comme l’une des plus précises au monde, et capable de distinguer les jumeaux identiques et ceux qui ont subi une chirurgie esthétique.

Le marché de la biométrie militaire augmentera de plus de 7 % du taux croissance annuel (CAGR*) jusqu’en 2020

Technavio a publié une nouvelle étude intitulée « Global Military Biometrics Market 2016-2020 », qui prévoit que le marché mondial de la biométrie militaire devrait croître à un TCAC de plus de 7 % pendant la période de prévision.

Le rapport d’étude de marché comprend également une analyse de marché et des prévisions à jour pour les différents segments et toutes les régions géographiques.

“Le marché mondial de la biométrie militaire devrait connaître un rythme soutenu en raison des préoccupations croissantes en matière de sécurité et de l’augmentation de la migration illégale de personnes dans le monde”, a déclaré Moutushi Saha, analyste principal de Technavio pour la recherche sur la défense. “De nombreux pays ont mis en place des infrastructures biométriques pour contrôler les flux illicites de personnes.”

L’analyse des études de marché catégorise le marché mondial de la biométrie militaire en quatre grands segments de produits, y compris l’identification des empreintes digitales, la reconnaissance faciale, la reconnaissance de l’iris, et d’autres.

Le marché mondial de l’identification biométrique des empreintes digitales dans le secteur militaire devrait croître à un TCAC de 7 % pendant la période de prévision, ce qui en fait le plus largement adopté parmi les technologies biométriques en raison de son faible coût des systèmes matériels et la mise en œuvre facile.

L’adoption croissante de la biométrie mobile et portative a encore accru l’adoption de la technologie biométrique des empreintes digitales.

L’armée américaine envisage de moderniser sa biométrie tactique avec Identity Dominance System 2. (IDS 2) (système multimodal de collecte de données biométriques : empreinte digitale, iris, visage)

Les militaires ont inscrit les empreintes digitales des citoyens de l’Afghanistan dans le système Secure Electronic Enrollment Kit (SEEK-II) de CrossMatch, qui comprend un lecteur d’empreinte digitale intégré, un appareil photo numérique et un scanner à iris.

U.S. Marine Corps Capt. Bob J. Sise, left, from Wrightsville Beach, N.C., and assigned to Georgian Liaison Team-9, scans a man’s retinas using a secure electronic enrollment kit during Operation Northern Lion in Mohammadabad, Helmand province, Afghanistan, June 24, 2013. Northern Lion was a Georgian-led operation conducted to deter insurgents, establish a security presence, and gather human intelligence in the area. (U.S. Marine Corps photo by Cpl. Alejandro Pena/Released)

Le lecteur d’empreinte digitale SEEK II nécessite le déroulement du doigt pour obtenir une impression complète, en plus des impressions à plat.

An Afghan man is finger printed using a secure electronic enrollment kit by U.S. Marine Corps Capt. Bob J. Sise, right, from Wrightsville Beach, N.C., and assigned to Georgian Liaison Team-9, during Operation Northern Lion in Mohammadabad, Helmand province, Afghanistan, June 24, 2013. Northern Lion was a Georgian-led operation conducted to deter insurgents, establish a security presence, and gather human intelligence in the area. (U.S. Marine Corps photo by Cpl. Alejandro Pena/Released)

Le marché mondial de la biométrie par reconnaissance faciale dans le secteur militaire devrait croître à un TCAC de près de 9 %.

La biométrie de reconnaissance faciale est actuellement largement utilisée dans la sécurité et la surveillance des frontières en raison des activités terroristes croissantes et de l’immigration clandestine en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

Pour lutter contre ces problèmes, les gouvernements investissent de plus en plus dans la mise en place de caméras de surveillance avec reconnaissance faciale pour identifier les criminels potentiels.

Le marché mondial de la biométrie par reconnaissance de l’iris dans le secteur militaire devrait croître à un TCAC de plus de 9 %. La technologie est de plus en plus utilisée, car elle est considérée comme la technologie biométrique d’identification la plus précise.

Les pays du monde entier adoptent rapidement la technologie de l’iris pour ses programmes de sécurité, y compris les passeports électroniques, les mécanismes d’authentification multiples et avancés, le programme américain intitulé indicateurs du statut des visiteurs et immigrants aux ÉtatsUnis (US-VISITVisitor and Immigration Status Indicator Technology), le système d’identification biométrique automatisé de nouvelle génération (NG-ABISNext Generation Automated Biometric Identification System), le projet d’identification conjointe du personnel (JPI-Joint Personnel Identification), le projet d’identification unique de l’Inde (UIDAI-Unique Identification (Number) Authority of India) et ABIS.

Le rapport souligne les principaux fournisseurs du marché, dont 3M Cogent, Crossmatch, M2SYS Technology, NEC et Safran.

Biometric Update

* CAGR – Compound Annual Growth Rate (TCAC : Taux de Croissance Annuel Composé) : Le CAGR est le taux de croissance annuel moyen d’un investissement sur une période de temps déterminée. CAGR n’est pas le rendement réel dans la réalité. Il permet de comparer le retour sur investissement de deux investissements avec des investissements initiaux différents, des variations annuelles différentes dans le temps mais avec la même durée. (source : futuris.ch)

NEC apporte des solutions biométriques pour la police à l’Assemblée générale d’INTERPOL

NEC présentera ses solutions de cybersécurité et de biométrie pour la police lors de la 85ème exposition de l’Assemblée générale de l’OIPC-INTERPOL au Bali Nusa Dua Convention Center (BNDCC), en Indonésie, cette semaine.

La solution de cybersécurité de l’entreprise utilise une combinaison de technologies et de solutions de sécurité pour protéger les environnements TIC à grande échelle. La suite de la solution de médecine légale numérique (Digital Forensic Solution) aide les organismes chargés de faire appliquer la loi, à lutter contre la cybercriminalité et donne aux organisations des connaissances pour des domaines médico-légaux spécifiques, y compris : la médecine légale d’appareils mobiles ; médecines légales de disque ; médecines légales de Malware, et, médecines légales de mémoire. La suite comprend également une solution de sécurité de nouvelle génération pour contrer les menaces inconnues en utilisant une technologie heuristique progressive et d’autres développements dans une solution basée sur les analyses.

NEC expose également sa technologie biométrique de reconnaissance faciale et sa technologie d’appariement d’empreinte digitale incluant : NeoFace Watch, application de reconnaissance faciale pour la surveillance vidéo en temps réel, recherche de visuels hors ligne et recherche de visages à gros volumes; NeoFace Reveal, un poste de travail à face latente offrant la possibilité d’améliorer les images de visage latentes de mauvaise qualité, de rechercher des dépôts d’images et d’identifier des candidats potentiels; NeoFace Smart ID et NeoScan45, une application mobile équipée de capacités de capture multi-biométriques incluant des images faciales, des empreintes digitales et des voix en plus de données descriptives; SmartScan, une solution de capture multimodale avancée.

Juste la semaine dernière, NEC a lancé globalement NeoFace Image data mining (NeoFace Idm), un logiciel spécialisé qui utilise l’intelligence artificielle pour rechercher rapidement et précisément des séquences vidéo, comme le contenu des caméras de vidéosurveillance, pour des personnes spécifiques.

BiometricUpdate

NEC lance un logiciel d’IA – NeoFace – avec une recherche individuelle spécifique

NEC Corporation a lancé à l’échelle mondiale NeoFace Image Data Mining (Extraction de données d’images) – NeoFace Idm – un logiciel spécialisé qui utilise l’intelligence artificielle pour rechercher rapidement et avec précision des séquences vidéos, tel que le contenu de caméras de vidéosurveillance, pour certains individus.

NeoFace Idm peut rechercher des sujets qui apparaissent à certains moments et endroits, ou qui apparaissent avec d’autres sujets d’intérêt spécifiques.

Le logiciel offre un éventail d’application, telles que les organismes d’applications de la loi chargée de la recherche d’enfants perdus et les détaillants offrant un service à la clientèle amélioré.

Lors de la recherche vidéo où apparaissent environ 1 million de cas individuels de données faciales, le logiciel peut effectuer des recherches dans les 10 secondes environ.

NeoFace Idm combine la « technologie de reconnaissance faciale la plus précise au monde » avec la technologie de « profilage des données spatio-temporelles » (Profiling Across Spatio-Temporal Data), qui génère des groupes de sujets basés sur leurs similitudes et effectue des recherches à grande vitesse pour des profils spécifiques.

« Ces dernières années, il y a une demande croissante pour l’analyse approfondie des images de caméra pour une utilisation dans les applications de sécurité et de marketing », a déclaré Noritaka Taguma, directeur général de la division transport et infrastructure de la ville de NEC. « NeoFace Idm répond à cette demande en fournissant des recherches à grande vitesse et de haute précision pour les personnes qui apparaissent dans des modèles spécifiques, qui ne pourraient pas être atteintes par le biais de recherches manuelles ou les technologies conventionnelles. »

Indiqué précédemment : NEC est actuellement en pourparlers avec les banques et les sociétés de cartes de crédit pour déployer la reconnaissance faciale pour les applications d’identification grand public.

FindFace, un puissant algorithme de reconnaissance faciale utilisé dans une application russe
→ Le système de reconnaissance faciale DeepFace, propriété du réseau social Facebook : Une IA capable de vous reconnaître sur n’importe quelle photo

BiometricUpdate

NEC développe la reconnaissance faciale pour les paiements

NEC est actuellement en pourparlers et sur des essais de maintien avec les banques et les sociétés de cartes de crédit pour déployer la reconnaissance faciale pour les applications d’identification grand public, selon un rapport d’IT Wire.

Le Dr Hitoshi Imaoka, principal chercheur des Laboratoires de recherches de données chez NEC Corporation, a confirmé la nouvelle cette semaine au salon iExpo à Tokyo.

NEC a déclaré que l’utilisation publique de ces systèmes de paiements par reconnaissance faciale pourrait se produire dès la fin 2017.

Bien que la reconnaissance faciale est déjà largement acceptée pour les applications criminelles et de surveillances, les paiements exigent un niveau plus élevé de précision.

Le Dr Hitoshi dit qu’il y a encore quelques questions quant à l’exactitude des systèmes de reconnaissance faciale pour les paiements qui doivent être résolus.

« L’utilisation de photos pour les applications financières pourrait être un problème », a déclaré le Dr Hitoshi. « Nous ne pouvons pas être correct à 100 %. Cependant, l’utilisation de mots de passe n’est pas correcte à 100 % non plus. Un autre gros problème est d’utiliser cette technologie alors que les gens vieillissent. »

NEC a commencé à développer la technologie de reconnaissance faciale en 1989, ce qui lui donne un avantage technologique considérable sur ses concurrents en matière de vitesse d’adaptation et d’exactitude de la vérification.

« Dans un concours de référence de l’Institut national des normes et de la technologie (National Institute of Standards and Technology), nous avons atteint environ un dixième du taux d’erreur de notre concurrent le plus proche, » a déclaré Dr Hitoshi, mais il ne précise pas la taille son équipe de développements parce que les concurrents de NEC tentent de rattraper leur retard ».

BiometricUpdate