Fujitsu étend sa plate-forme biométrique multimodale en tant que service à l’Australie

La plate-forme biométrique multimodale de Fujitsu est maintenant disponible en Australie grâce à un accord de partenariat avec ImageWare Systems suite à des collaborations réussies en Europe et en Amérique du Nord. La solution basée sur le cloud permettra aux entreprises australiennes de déployer et de gérer l’authentification biométrique centralisée et de prendre en charge l’authentification biométrique multimodale via des appareils mobiles tels que les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables.

En tirant parti d’une architecture centralisée, la solution permet de vérifier les nouvelles informations biométriques par rapport aux bases de données biométriques existantes d’une organisation afin de réduire la fraude, ce qui n’est pas possible avec les solutions de jumelage. Selon l’annonce, les organisations tirant parti des solutions d’authentification unique (SSOSingle Sign-On) et d’accès à distance peuvent désormais améliorer la sécurité de tous les utilisateurs grâce à ce service d’authentification multifacteur.

«Grâce à cet accord avec ImageWare Systems, nos clients ont accès à un portefeuille amélioré de solutions de sécurité biométriques qui réduisent les obstacles au déploiement d’une authentification biométrique hautement sécurisée», a commenté Mike Foster, directeur général de Fujitsu Australie et de Nouvelle-Zélande.

Jim Miller, Président et CEO d’ImageWare Systems, a ajouté: « Cet accord étend nos activités de marketing et de vente avec Fujitsu à de nouvelles régions en vue d’une offre véritablement mondiale. La capacité mondiale de Fujitsu étend la portée de la technologie biométrique multimodale brevetée d’ImageWare en tant qu’élément central du portefeuille de cybersécurité de Fujitsu à travers le monde. »

pour en savoir plus à propos de la solution biométrique en tant que service « Biometrics-as-a-Service (BIOaaS )
Plate-forme cloud mondiale Fujitsu

Le Département de la défense des États-Unis développe un système d’authentification multifactorielle

Le programme DARPA High-Assurance Cyber Military Systems (HACMS) développe une technologie pour la création de systèmes cyber-physiques sûrs et sécurisés.

En s’appuyant sur une approche fondée sur les méthodes formelles, le programme permet une synthèse de code semi-automatique à partir de spécifications exécutables et a déjà transmis une partie de sa technologie aux communautés commerciales et de défense.

DARPA développe actuellement un système d’authentification multifactorielle destiné à remplacer la carte d’accès commune (CAC) actuelle qui utilise l’authentification à deux facteurs. Le nouveau système utilisera la biométrie et l’analyse comportementale pour vérifier l’identité de la personne utilisant le réseau.

Le lieutenant-général Alan R. Lynn a déclaré que cela comporterait probablement des «modes de vie», dans lesquels les actions d’un individu sont comparées à leurs habitudes établies.

En avril, le Département de la défense (DoD) a déclaré qu’il planifiait plusieurs pilotes pour les solutions d’authentification multi-facteurs au cours des six à douze prochains mois.

À l’époque, Alfred Rivera, directeur de l’agence de défense des systèmes d’information (DISA) du centre de développement et d’affaires, a déclaré que l’agence a déjà rencontré plusieurs fournisseurs qui ont prouvé qu’il existe plusieurs solutions prêtes à être testées.

DISA a déclaré qu’elle est ouverte à l’une des idées les plus récentes du secteur privé et des technologies innovantes tant que cela aidera l’agence à rester en tête de ses adversaires cybernétiques.

Le lieutenant Lynn dit que tous les outils cybernétiques rentables intéresseraient à la fois le DISA et le Quartier général de la Force interarmées (Joint Force Headquarters), le Réseau d’information du département de la défense (DOD Information Networks > JFHQ-DODIN).

« Le champ de bataille cybernétique augmente, il est sans fin et c’est 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, nous devons le surveiller de manière constante, et tous les outils que l’industrie peut apporter, nous intéressent », a déclaré le général Lynn, qui dirige les deux organisations. « S’il existe une technologie qui nous permettra de fournir plus de bande passante, plus de capacités, nous sommes également intéressés par cela. »

Les chercheurs et les hackers ont tous deux prouvé que ces types de systèmes embarqués en réseau sont très sensibles aux attaques à distance, ce qui peut entraîner une perte de données ou même des dommages physiques, économiques et stratégiques.

Les dirigeants du DISA ont discuté des défis auxquels l’agence est confrontée et de la façon dont l’industrie peut aider à résoudre ces problèmes lors du Symposium d’opérations cybernétiques défensives de l’AFCEA International qui s’est tenu du 13 au 15 juin au Centre de congrès de Baltimore.

American Security Today

Les rapports sur la biométrie

Les rapports spéciaux fournissent des analyses et des renseignements sectoriels concurrentiels pour l’industrie mondiale de la biométrie, y compris la taille du marché, les segments multiples de l’industrie, le capital-risque et d’autres opportunités commerciales, ainsi que des profils approfondis sur les meilleures sociétés et solutions émergentes.

La biométrie et la sécurité des frontières

Ce livre blanc fournit une mise à jour concernant l’application de la biométrie pour la sécurité des frontières.

Le rapport prévoit une croissance continue de l’utilisation de la biométrie pour la sécurité des frontières par le gouvernement des États-Unis. Les effets permanents de ces exigences sont que d’autres pays auront également besoin de documents de voyage améliorés qui encapsulent la biométrie. La crise européenne des réfugiés et des migrants augmentera également l’utilisation biométrique au niveau des ports d’entrée internationaux.

Les rapports spéciaux sont parrainés par des entreprises de premier plan dans le secteur de la biométrie et ce rapport est parrainé par Crossmatch.

Special Report: Biometrics and Border Security

BiometricUpdate

Le marché de la biométrie militaire augmentera de plus de 7 % du taux croissance annuel (CAGR*) jusqu’en 2020
L’aéroport de Londres-Luton installe de nouveaux portiques ePasseport
La police nationale française utilise le dernier logiciel de reconnaissance faciale Morpho
La France a dévoilé ses plans pour une base de données contenant les données biométriques de 60 millions de citoyens
Déploiement de la reconnaissance faciale dans les aéroports et les gares pour la surveillance
Reconnaissance de l’iris pour le programme alimentaire des réfugiés syriens de Zaatari
Fichier PNR : surveillance électronique de masse ou nouveau paradigme de la sécurité ?
Le FBI a aussi collecté 430 000 iris
Le système de reconnaissance faciale du FBI a accès à 411 millions de photos
Préparez-vous à vous faire relever les empreintes digitales pour vos futures vacances européennes


Biométrie et banque

Ce rapport fournit un aperçu actualisé et synopsis du marché de la biométrie pour le secteur financier mondial. Il estime que le secteur des services financiers est devenu le principal marché des utilisateurs finaux de la technologie biométrique à l’échelle mondiale. D’ici la fin de 2016, nous croyons que les recettes continueront d’augmenter pour atteindre 2,2 milliards de dollars américains et nous estimons que le marché de la biométrie financière finira par représenter près d’un tiers des recettes totales du marché biométrique d’ici 2020. Il prévoit également que le marché croîtra à un taux de croissance annuel composé (CAGR) de plus de 50 pour cent de 2016 à 2020.

Ce rapport est parrainé par HID Global et la biométrie dans les services bancaires et financiers par IQPC.

Download PDF: Special Report – Biometrics and Banking

BiometricUpdate

Safran Identity & Security et IDEX sont partenaires pour commercialiser les cartes à puce biométriques
Le Groupe français Partouche en phase pilote d’une carte à puce MeReal Biometrics
Les consommateurs britanniques sont plus favorables à l’analyse d’iris pour la biométrie bancaire
NEC développe la reconnaissance faciale pour les paiements
SoftBank investit dans la puce électronique pour faire de la singularité une réalité
Les banques indiennes testent la blockchain, l’IA, la biométrie, les API ouvertes et les paiements
Technavio publie un rapport sur la sécurité global des paiements mobiles pour 2016-2020
Les mots de passe disparaîtront progressivement d’ici 2025
Expérience de Bitcoin avec une puce NFC : une clé privée implantée
Les banques utilisent la biométrie pour détecter les fraudeurs
HSBC : la première banque biométrique
Biométrie : Une nouvelle vague d’authentification bancaire
HSBC face à la disruption bancaire


Application de la loi et de la biométrie

Ce rapport fournit un bref aperçu actualisé de la taille du marché et des technologies biométriques disponibles pour le marché de l’application de la loi aux États-Unis.

Dans ce rapport, Biometrics Research Group, Inc. discute comment la taille du marché pour les applications biométriques dans le segment de l’application des lois des États-Unis continue de croître à un taux exponentiel. En ce qui concerne les technologies biométriques, les systèmes automatisés d’identification des empreintes digitales (AFIS) et les technologies biométriques d’empreinte digitale représentent la part la plus importante des dépenses en biométrie dans le secteur de la police des États-Unis, suivies des technologies biométriques de reconnaissance faciale, iris, et de reconnaissance vocale.

Bien que la reconnaissance des empreintes digitales, la biométrie des empreintes palmaires, la reconnaissance du visage et de l’iris soient considérées comme des domaines de croissance, l’entreprise prétend que l’ADN jouera un rôle de plus en plus important en tant que modalité biométrique émergente utilisée avec plus de régularité par les organismes d’application de la loi aux États-Unis.

Ce rapport a été parrainé par Cognitec, IDGA et MorphoTrak.

Download PDF: Special Report – Law enforcement and biometrics

BiometricUpdate


Analyse du marché de la biométrie mobile

Ce rapport examine les moteurs croissants de l’authentification biométrique mobile et les modes de standardisation biométrique. Le rapport estime que l’inclusion de la biométrie dans les appareils mobiles générera environ 9 milliards de dollars de recettes d’ici 2018 pour l’industrie de la biométrie, non seulement par le déverrouillage des appareils mobiles à travers des applications de sécurité, mais aussi par des services d’authentification multi-facteurs et l’approbation des paiements électroniques instantanés.  Le rapport note également que la consumerisation informatique (IT) agira en fin de compte comme catalyseur de la croissance totale des revenus de l’industrie pour la biométrie mobile. Un facteur majeur qui contribuera à la croissance de la biométrie mobile sera la demande croissante de dispositifs personnels qui peuvent mener des transactions financières sécuritaires, ainsi que la croissance accommodante de la tendance « apportez votre propre appareil » (AVPA) à l’entreprise. Ces facteurs conduiront à une normalisation de l’authentification biométrique.

Ce rapport a été parrainé par Cognitec, VoicePIN et AppliedRecognition.

Download PDF: Special Report – Mobile Biometrics Market Analysis

BiometricUpdate

La Maison Blanche et le NCSA lancent une campagne pour l’adoption de l’authentification forte

La Maison Blanche, le National Cyber Security Alliance (NCSA) ainsi que plus de 35 entreprises et ONG ont lancé une nouvelle campagne pour la sécurité sur internet dénommée « Lock Down Your Login ». L’objectif est d’inciter les Américains à protéger davantage leurs comptes en ligne.

Lancée dans le cadre du President’s Cybersecurity National Action Plan (CNAP), la campagne est destinée à encourager les utilisateurs à s’affranchir des identifiants et des mots de passe afin d’adopter l’authentification forte pour leurs principaux comptes en ligne.

Les mots de passe disparaîtront progressivement d’ici 2025
La biométrie est le nouvel engouement, mais est-il vraiment sécurisé ?

Le programme Lock Down Your Login est synchronisé avec le lancement du National Cyber Security Awareness Month (NCSAM).
Le NCSA et les autres acteurs de la campagne appellent les Américains à renforcer leurs comptes en ligne en verrouillant leurs identifiants en octobre. L’objectif est de rendre Internet plus sûr.

La campagne propose d’adopter des mesures telles que les clés de sécurité, la biométrie ou les codes à usage unique transmis à l’utilisateur par SMS ou grâce à une application.

« Plus que jamais, il est crucial de garder à l’esprit que les informations personnelles ont énormément de valeur et que la protection de celles-ci devrait être une priorité pour chacun d’entre nous », a déclaré Michael Kaiser, le directeur exécutif de la NCSA. « Cette campagne est le fruit d’une réelle collaboration, et nous sommes très reconnaissants envers les sponsors de Lock Down Your Login et les organisations partenaires pour leur soutien et leur engagement dans cette responsabilité partagée de promouvoir la cybersécurité et la sensibilisation à la sécurité en ligne.

Six ans plus tôt, le NCSA et l’Anti-Phishing Working Group (APWG) avaient lancé la campagne THINK.STOP.CONNECT en partenariat avec plusieurs entreprises, des agences gouvernementales et ONG.

Cette campagne est devenue la principale initiative pour la sensibilisation à la cybersécurité avec plus de 700 partenaires dans 20 pays à travers le monde.

Traduction Benjamin B.

BiometricUpdate