Selon Mark Cuban, l’IA sera à l’origine de la plus grande rupture de ces 30 dernières années dans le monde du travail

Lors d’un discours récent, Mark Cuban a soutenu que l’intelligence artificielle allait remplacer un nombre considérable d’emplois – pourtant, si l’on en croit de précédentes déclarations de Cuban, il ne croit pas que le revenu universel (ou revenu de base) soit une solution. Sa vision contraste avec celles d’autres leaders de technologies industrielles.

Bill Gates : le robot qui prend votre travail devrait payer des impôts
Stephen Hawking : l’automatisation et l’IA vont décimer les emplois de la classe moyenne
Vinod Khosla : « 80% des emplois informatiques peuvent être remplacés par l’automatisation

Citibank indique « des prévisions suggérant qu’il y aura 9,5 millions de nouveaux emplois et 98 millions d’emplois qui vont être remplacés par des machines intelligentes dans l’UE de 2013 à 2025. L’analyse montre que la moitié des emplois disponibles dans l’UE aurait besoin de travailleurs hautement qualifiés.

Un rapport publié en février 2016 par Citibank en partenariat avec l’Université d’Oxford a prédit que 47 % des emplois aux États-Unis sont à risque d’automatisation. Au Royaume-Uni, 35 % le sont. En Chine, c’est un énorme 77 % – tandis que dans l’ensemble de l’OCDE, en moyenne 57 %.

Mark Cuban a alerté sur les dangers potentiels que fait peser l’intelligence artificielle sur le monde du travail, affirmant, durant un échange au OZY Fest dimanche que :

« Il va y avoir un grand nombre de personnes sans emploi qui seront remplacées par la technologie et si nous n’en prenons pas conscience maintenant, nous devrons faire face à de vrais problèmes ».

Et Cuban d’ajouter qu’il ne se rappelle pas d’une telle transformation du monde du travail dans l’histoire récente.

« Nous traversons une période de transition où nous verrons plus de ruptures engendrées par l’intelligence artificielle que lors de ces 30 dernières années ».

C’est la dernière alerte parmi toute une série lancée par le magnat du sport à propos de la révolution de l’intelligence artificielle au 21e siècle. En février, Cuban a tweeté que « l’automatisation va engendrer une recrudescence du chômage à laquelle nous ne sommes pas préparés » – mais, contrairement à d’autres, il n’est pas d’accord sur le fait que le revenu universel soit une solution à ce problème, tweetant à nouveau que c’est « l’une des pires réponses possibles » à la crise potentielle.

Rapport de l’ONU : les robots vont remplacer les deux tiers des emplois dans les pays en développement
850 000 emplois supplémentaires vont être automatisés d’ici 2030 au Royaume-Uni
L’intelligence artificielle et l’automatisation : seulement 1,5 % des emplois perdus pourraient être remplacés par les emplois créés
ING Focus Belgique – les emplois les plus « robotisables » (PDF)
L’évolution de l’intelligence artificielle pourrait sonner le glas de nombreuses professions
La Banque d’Angleterre et Bank of America Merrill Lynch annoncent une apocalypse de l’emploi

traduction Virginie Bouetel

TheStreet, OZY

Des robots pour remplacer les juges ?
Ross, le premier avocat Robot du monde
Automatisation : environ 114.000 emplois juridiques seront perdus soit 39% des emplois dans le secteur

Des experts prédisent quand l’intelligence artificielle dépassera la performance humaine

Le transport routier sera informatisé bien avant la chirurgie, disent des chercheurs en informatique.

L’intelligence artificielle change le monde et le fait à une vitesse vertigineuse. La promesse est que les machines intelligentes seront en mesure de faire chaque tâche mieux et à moindre coût que les humains. À tort ou à raison, une industrie après l’autre tombe sous son charme, même si peu en ont considérablement profité jusqu’à présent.

Et cela soulève une question intéressante : quand l’intelligence artificielle dépassera-t-elle les performances humaines ? Plus précisément, quand est-ce qu’une machine fera-t-elle votre travail mieux que vous ?

Aujourd’hui, nous avons un début de réponse grâce au travail de Katja Grace de la Future of Humanity Institute de l’Université d’Oxford et à quelques confrères. Pour le savoir, ces personnes ont demandé aux experts. Ils ont interrogé les principaux chercheurs mondiaux en intelligence artificielle en leur demandant à quel moment ils pensent que les machines intelligentes dépasseront les humains dans un large éventail de tâches. Et la plupart des réponses sont assez surprenantes.

Les experts avec qui Grace et son équipe ont coopéré étaient des universitaires et des experts de l’industrie qui ont donné des communications à la conférence internationale sur le machine learning en juillet 2015 et la conférence Neural Information Processing Systems en décembre 2015. Ces deux événements étaient très importants pour les experts en intelligence artificielle, il était donc bon de parier que de nombreux experts mondiaux étaient sur cette liste.

Grace Katja et son équipe leur ont demandé à tous – les 1 634 d’entre eux – de compléter un sondage sur à quel moment l’intelligence artificielle deviendra-t-elle meilleure et moins chère que les humains dans un large éventail de tâches. Parmi ces experts, 352 ont répondu. Grave et son équipe ont ensuite calculé leurs réponses médianes.

Les experts prédisent que l’intelligence artificielle dépassera les humains au cours des 10 prochaines années dans des tâches telles que la traduction des langues (d’ici à 2024), la rédaction de manuels scolaires (d’ici à 2026) et la conduite de camions (d’ici 2027).

Cependant, beaucoup d’autres tâches prendront beaucoup plus de temps à maîtriser pour les machines. L’IA ne sera pas plus compétente que les humains pour travailler dans le commerce de détail jusqu’en 2031, capable d’écrire un best-seller jusqu’en 2049, ou capable de travailler en tant que chirurgien jusqu’en 2053.

Les experts sont loin d’être infaillibles. Ils avaient prédit que l’IA serait plus douée que les humains au Go qu’en 2027 (c’était en 2016, rappelez-vous). En fait, la filiale DeepMind de Google a déjà développé une intelligence artificielle capable de battre les meilleurs humains. Cela a pris deux ans au lieu de 12. Il est facile de penser que cela puisse permettre de démentir ces prédictions.

Les experts pensent avec une probabilité de 50 % que l’intelligence artificielle sera meilleure que les humains dans environ 45 ans.

C’est le genre de prédiction qui doit être prise avec des pincettes. L’horizon de prédiction à 40 ans devrait toujours être vu comme un signal d’alarme. Selon certains experts en énergie, une énergie de fusion rentable est à environ 40 ans, mais ça a toujours été le cas. C’était déjà à 40 ans lorsque les chercheurs ont exploré la fusion il y a plus de 50 ans. Mais c’est resté un rêve lointain parce que les défis se sont révélés plus importants que ce qu’on imaginait.

Quarante ans est un nombre important lorsque les humains font des prédictions parce que c’est la durée de la vie active de la plupart des gens. Ainsi, tout changement prédit allant plus loin que cela, signifie que le changement se produira au-delà de la durée de vie active de tous ceux qui travaillent aujourd’hui. En d’autres termes, cela ne peut se produire avec une technologie dont les experts d’aujourd’hui ont une expérience pratique. Cela suggère qu’il s’agit d’un nombre à traiter avec prudence.

Mais taquiner les chiffres montre quelque chose d’intéressant. Cette prédiction sur 45 ans est la figure médiane de tous les experts. Peut-être qu’un sous-ensemble de ce groupe est plus expert que les autres ?

Pour savoir si différents groupes ont fait des prédictions différentes, Grace Katja et ses confrères ont examiné comment les prédictions ont changé avec l’âge des chercheurs, le nombre de leurs rapports (c’est-à-dire leur expertise) et leur région d’origine.

Il s’avère que l’âge et l’expertise ne font aucune différence dans la prédiction, mais c’est le cas avec l’origine. Alors que les chercheurs nord-américains s’attendent à ce que l’IA surpasse tous les humains d’ici 74 ans, les chercheurs d’Asie s’y attendent d’ici seulement 30 ans.

C’est une grande différence qui est difficile à expliquer. Et cela soulève une question intéressante : qu’est-ce que les chercheurs asiatiques savent que les nord-américains ne savent pas (ou vice versa) ?

Ref: arxiv.org/abs/1705.08807 : When Will AI Exceed Human Performance? Evidence from AI Experts

traduction Thomas Jousse

MIT Technology Review

Stephen Hawking : l’automatisation et l’IA vont décimer les emplois de la classe moyenne

L’intelligence artificielle et l’automatisation croissante vont décimer les emplois de la classe moyenne, aggravant les inégalités et risquant d’importants bouleversements politiques, a prévenu Stephen Hawking.

Dans une colonne de The Guardian, le célèbre physicien a écrit que « l’automatisation des usines a déjà décimé les emplois dans la fabrication traditionnelle, et la montée de l’intelligence artificielle est susceptible d’étendre cette destruction d’emplois profondément dans les classes moyennes. »

Il ajoute sa voix à un chœur croissant d’experts préoccupés par les effets que la technologie aura sur la main d’œuvre au cours des prochaines années et des décennies. La crainte est que, tandis que l’intelligence artificielle apportera une augmentation radicale de l’efficacité dans l’industrie, pour les gens ordinaires, cela se traduira par le chômage et l’incertitude, car leurs emplois humains seront remplacés par des machines.

La technologie a déjà supprimé de nombreux emplois manufacturiers et ouvriers traditionnels – mais elle est maintenant prête à faire des ravages similaires avec les classes moyennes.

Un rapport publié en février 2016 par Citibank en partenariat avec l’Université d’Oxford a prédit que 47 % des emplois aux États-Unis sont à risque d’automatisation. Au Royaume-Uni, 35 % le sont. En Chine, c’est un énorme 77 % – tandis que dans l’ensemble de l’OCDE, en moyenne 57 %.

Citi indique “des prévisions suggérant qu’il y aura 9,5 millions de nouveaux emplois et 98 millions d’emplois qui vont être remplacés par des machines intelligentes dans l’UE de 2013 à 2025. L’analyse montre que la moitié des emplois disponibles dans l’UE aurait besoin de travailleurs hautement qualifiés.

Oui, l’automatisation et la robotique apporteront des progrès et des avantages aux gens – mais seulement à quelques-uns. Les actionnaires, les principaux bénéficiaires et les personnes bien formées, bénéficieront de la plupart des avantages découlant de la productivité accrue des entreprises et de la demande de rôles techniques et hautement qualifiés.

Pendant ce temps, la majorité de la société – les classes moyennes et, en particulier, les pauvres – connaîtront un bouleversement important et peu de potentiel. Ils seront forcés de se recycler et de déménager puisque leurs anciens emplois seront remplacés par des machines intelligentes.

Rapport de l’ONU : les robots vont remplacer les deux tiers des emplois dans les pays en développement
850 000 emplois supplémentaires vont être automatisés d’ici 2030 au Royaume-Uni
L’intelligence artificielle et l’automatisation : seulement 1,5 % des emplois perdus pourraient être remplacés par les emplois créés
ING Focus Belgique – les emplois les plus « robotisables » (PDF)
L’évolution de l’intelligence artificielle pourrait sonner le glas de nombreuses professions
La Banque d’Angleterre et Bank of America Merrill Lynch annoncent une apocalypse de l’emploi

Le Forum économique mondial, prévoit une « quatrième révolution industrielle » caractérisée par des développements sans précédent dans la génétique, l’ intelligence artificielle, la robotique, la nanotechnologie, l’ impression 3D, et biotechnologie.

Trois des dix plus grands employeurs au monde remplacent maintenant leurs travailleurs par des robots.

L’automatisation va, “à son tour accélérer l’inégalité économique déjà grandissante dans le monde”, a écrit Hawking. “L’Internet et les plates-formes permettent à de très petits groupes d’individus de réaliser d’énormes profits tout en employant très peu de personnes. C’est inévitable, c’est le progrès, mais c’est aussi socialement destructeur.”

Il calcule cette inquiétude économique comme une raison de la montée de la politique populiste de droite en Occident : « Nous vivons dans un monde d’inégalités financières croissantes et non décroissantes, dans lesquelles beaucoup de gens ne voient pas seulement leur niveau de vie disparaître, mais aussi leur capacité à gagner leur vie.

Il n’est pas étonnant alors qu’ils cherchent une nouvelle donne, que Trump et le Brexit auraient pu sembler représenter. Il ne fait aucun doute dans l’esprit des commentateurs que ce fut un cri de colère par des personnes qui estimaient qu’ils avaient été abandonnés par leurs dirigeants. Les préoccupations sous-jacentes à ces votes sur les conséquences économiques de la mondialisation et de l’accélération du changement technologique sont absolument compréhensibles.

Combinée avec d’autres questions – la surpopulation, le changement climatique, la maladie – Hawking avertit de manière inquiétante : « Nous sommes au moment le plus dangereux du développement de l’humanité. L’humanité doit se rassembler si nous voulons surmonter ces défis. »

«Nous pouvons surmonter ces défis. Je dis cela car j’ai toujours été optimiste. Mais il faudra pour cela que les élites, qu’elles soient à Londres ou à Harvard, à Cambridge ou à Hollywood, tirent les leçons de l’année qui vient de s’écouler et apprennent à retrouver une once d’humanité», fait savoir Stephen Hawking.

Stephen Hawking avait déjà exprimé ses préoccupations au sujet de l’intelligence artificielle pour une autre raison – qu’elle pourrait dépasser et remplacer les humains. “Le développement de l’intelligence artificielle pourrait signifier la fin de l’espèce humaine”, a-t-il déclaré fin 2014. “Elle prendrait son envol et se restructurait à un rythme toujours croissant. Les humains, qui, sont limités par l’évolution biologique lente, ne pourraient pas concurrencer, et seraient remplacés”.

Business Insider

TECHNOLOGY AT WORK v2.0 – The Future Is Not What It Used to Be

[su_document url=”https://iatranshumanisme.com/wp-content/uploads/2016/12/Citi_GPS_Technology_Work_2.pdf” width=”640″]