Russ Foxx Transhumaniste a plus de 100 modifications corporelles

Russ Foxx, de Vancouver, a subi plus de 100 modifications appliquées à son corps. L’artiste a un tatouage aux ultraviolets, des cornes de silicone et des porte-clés sous sa peau. Il se dit transhumaniste et déclare qu’il est « en mouvement avec la technologie ».

Un artiste de modification corporelle et transhumaniste autoproclamé a présenté quelques-unes des modifications bizarres auxquelles il a soumis son corps au cours des 30 dernières années.

Russ Foxx, de Vancouver, en Colombie-Britannique, a subi plus de 100 modifications sur son corps, de porte-clés électriques dans sa main jusqu’aux cornes de silicone implantées dans sa tête.

L’artiste de modifications à plein temps âgé de 36 ans a effectué des dizaines de milliers de procédures – dont beaucoup sur lui-même – y compris une langue de serpent fourchue, des tatouages ultraviolets et des oreilles pointues. D’autres travaux non conventionnels incluent des scarifications à un scarabée de silicium 3D implanté.

Russ a été fasciné par le monde de la manipulation esthétique extrême après avoir percé ses oreilles à l’âge de cinq ans et, à 18 ans, le propriétaire de salon avait plus de 50 piercings sur son visage.

body-modification Russ Foxx
Credit: Storytrender

Russ a déclaré : « S’il y a quelque chose que je possède vraiment, c’est mon corps. Je vois les modifications comme de l’art et mon corps est la toile. Je me définis comme un transhumaniste – j’évolue avec la technologie et le temps. Je suis toujours à jour ; toujours en train de mettre à jour. Depuis que je suis adulte, je me retrouve à graviter vers des modifications plus fonctionnelles qui améliorent mes capacités naturelles – comme déverrouiller ma porte d’entrée avec un appareil que j’ai implanté chirurgicalement dans ma main. Bien que parfois je subisse des modifications uniquement pour des raisons esthétiques. Je ne force personne à aimer les modifications et j’encourage les gens à poser des questions s’ils sont intrigués. »

Un implant lumineux pour ressembler à un cyborg

Russ est très fier de la qualité de son travail, n’utilisant que des matériaux sûrs et de haute qualité pour lui et ses clients et conseil fortement de ne pas choisir une option bon marché. « Vous n’avez qu’un seul corps, et votre santé est de la plus haute importance. »

Daily Mail

Une prothèse de bras permet de contrôler chaque doigt individuellement

The arm has an ultrasound sensor, allowing it to watch the muscles as they move.
Credit: Georgia Tech

Jason Barnes a perdu son bras droit en 2012, et par conséquent sa capacité à jouer de la batterie et du piano. En 2014, Georgia Tech a créé un bras prothétique qui lui a permis de jouer de la batterie. Maintenant, en 2017, cela lui a donné les moyens de jouer à nouveau du piano.

Lorsque Jason Barnes a été électrocuté en 2012, les médecins ont été contraints d’amputer son bras à partir du coude. En tant que musicien, la perte de son bras droit l’a très certainement traumatisé et attristé bien au-delà de la simple réparation.

Deux ans plus tard, Gil Weinberg, un professeur du Georgia Tech College of Design, et son laboratoire ont développé une nouvelle prothèse bionique pour Barnes qui lui a permis de jouer d‘un de ses instruments préférés : la batterie. La prothèse bionique était équipée d’une paire de baguettes – une contrôlée par Barnes lui-même, tandis que l’autre bougeait de son propre chef et improvisait ses mouvements en fonction de la musique entendue à proximité.

Barnes jouait aussi du piano, mais la majorité des bras prothétiques disponibles sont encore incapables de fournir le niveau de dextérité requis pour jouer d’un instrument aussi complexe. Weinberg entreprit de créer un autre dispositif qui permettrait à Barnes de jouer à nouveau du piano, et il s’inspira du membre robotique de Luke Skywalker. Une source dont s’inspire également la DARPA.

Malgré l’amputation de son bras, Barnes avait encore les muscles nécessaires pour contrôler ses doigts. Le problème était que les capteurs d’électromyogramme (EMG) utilisés dans la plupart des prothèses étaient inexacts, ce qui signifiait que Weinberg et son équipe devaient trouver une autre approche.

Viktoria Modesta, la première artiste pop amputée du monde

« Nous avons essayé d’améliorer la détection de modèle de l‘EMG pour Jason, mais nous n’avons pas pu obtenir de contrôle pour chaque doigt », explique Weinberg. C’est à ce moment-là que l’équipe a intégré une échographe à laquelle elle a attaché une sonde à ultrasons au bras prothétique quotidien de Barnes – en collaboration avec d’autres professeurs de Georgia Tech – Minoru Shinohara, Chris Fink et Levent Degertekin.

Comme l’explique Georgia Tech, les mouvements musculaires observés lorsque Barnes tente de bouger son annulaire amputé sont différents de ceux observés lorsqu’il essaie de bouger un autre doigt. À l’aide de cette information, Weinberg et son équipe ont alimenté les mouvements musculaires uniques de chaque doigt dans un algorithme capable de déterminer quel doigt Barnes veut bouger. Utilisés en combinaison, les signaux ultrasonores et le machine learning peuvent détecter les mouvements de chaque doigt ainsi que la force qu’il veut utiliser.

Aujourd’hui, 5 ans plus tard, il est en mesure de jouer à nouveau du piano.

« C’est époustouflant », a déclaré Barnes. « Ce nouveau bras me permet de faire ce que je veux, à la volée, sans changer de mode ni appuyer sur un bouton. Je n’ai jamais pensé que nous serions capables de faire cela. »

traduction Thomas Jousse

Georgia Tech, Engadget

Un bras bionique à contrôle mental aide à ressentir la sensation du touché

IA² : intelligence artificielle et arts – exposition pluri-artistique

L’exposition IA² : Intelligence Artificielle et Arts est une exposition pluri-artistique, interactive et ludique qui montre la place prise par l’intelligence artificielle dans les arts.

Du 27 mars 2017 au 7 avril 2017 de 9h à 18h (fermé le week-end)
Hall de la Maison de l’Université – 10 rue Tréfilerie 42100 Saint-Étienne

pour en savoir plus : Université Jean Monnet Maison de l’université

Exposition sur le Post Humain à Paris

Robot à la rose
Crédit : Thierry Mutin
https://www.mutin.xyz/

« La meilleure façon de prédire le Futur est de l’inventer »

Le Printemps 2017 marque le lancement d’une exposition d’avant-garde à la Galerie Mickael Marciano, 190 Rue de Rivoli, Paris 1er .

L’artiste Thierry Mutin est une des figures du Post Human Art, un courant artistique à la frontière des Sciences et des Arts, né aux USA en réaction aux perspectives Trans Humanistes de mutation de la société et de l’homme en général. Visionnaire, Thierry Mutin nous transporte dans un monde nouveau, le futur de l’Homme augmenté (H+), aussi fascinant que complexe auquel il nous fait accéder grâce à son art de peintre digital, transformant chaque tableau en véritable scène de film.

Trans Humanisme, Post Humanisme, Romantisme 2.0, les peintures de Thierry Mutin nous invitent à une réflexion sur l’évolution de notre espèce Sapiens, son hybridation avec les Machines et les nouveaux pouvoirs nés de nos futurs sens augmentés. Témoignage artistique d’une puissance émotionnelle exceptionnelle, le travail de Thierry Mutin est un message d’espoir et de renouveau, visions d’un monde futur ou le Sapiens transcende sa biologie pour accéder à une conscience universelle portée en germe, en ce début de troisième millénaire, par l’info-sphère digitale et le méta-data…

Sommes nous arrivés à la fin d’une ère ? L’Homme et la Machine pourraient ils ne faire qu’un ? Quel sera notre monde de demain?
Thierry Mutin nous livre les résultats de ses recherches à travers un travail de création et de passion hors du commun.

Nous vous invitons à venir découvrir ses œuvres à partir du 15 Mars 2017 à la Galerie Marciano, 190 Rue de Rivoli, Paris 1er .

« Robots in Love et le Post Human Art : une volonté artistique engagée »

Crédit : Thierry Mutin
https://www.mutin.xyz/

Fortes de près de 30 années d’expérience dans l’art classique et contemporain, les galeries Mickael Marciano ont toujours fait le choix de l’innovation artistique. Les collections présentées par les Galeries Mickael Marciano sont éclectiques et variées. De grandes signatures classiques côtoient de jeunes talents, toujours dans une grande harmonie stylistique, qui est l’empreinte des Galeries.

Sans cesse à la recherche de nouveaux courants artistiques, les Galeries Mickael Marciano n’ont eu de cesse depuis leur création d’initier de nouveaux genres, en se plaçant dans une positon de pionnier en la matière. Parfois même à l’avant-garde des techniques et des styles artistiques, et ce, depuis leur création.

Lovers
Crédit : Thierry Mutin
https://www.mutin.xyz/

2017 marquera un nouveau pas en avant dans cette démarche d’engagement artistique avec l’exposition Robots in Love.

Un art nouveau, encore peu représenté en Europe, sera dévoilé à la Galerie Mickael Marciano – Rivoli à partir du 15 mars 2017. Cette exposition met en avant, sur le thème central du Trans et Post Humanisme les œuvres de Thierry Mutin qui questionnent sur nos futures relations avec les robots et nos mutations à venir. Thierry Mutin sublime l’art digital par sa maîtrise du dessin, de la lumière et de la couleur qui rappelle les grandes œuvres romantiques du XIXème siècle.

Thierry Mutin est un artiste et un chercheur dans le domaine des Sciences Physiques et des Sciences Humaines et chacune de ses peintures est un univers onirique complet, témoignage bouleversant de la confrontation du Sapiens avec son avenir d’Homme augmenté.

Crédit : Thierry Mutin
https://www.mutin.xyz/

En faisant le pari de proposer pour la première fois en Europe un artiste représentant majeur du Post Human Art, les galeries Mickael Marciano souhaitent faire passer un message fort et plein d’espoir quant au rôle des artistes et de l’Art dans l’évolution de notre société.

Elles souhaitent aussi, sensibiliser les amateurs et collectionneurs d’arts contemporain à la force de l’Art Digital qui, associé aux nouvelles technologies, sera sans nul doute une grande source d’inspiration au moment ou nous avons besoin, plus que jamais, d’inventer notre futur.

Mickael Marciano

Liens
http://www.mutin.xyz
http://galerie-marciano.com

Post Human Nativity
Crédit : Thierry Mutin
https://www.mutin.xyz/

Robots in Love – Galerie Mickael Marciano – 190 Rue de Rivoli – Paris 1er – +33 (0)1 84 83 18 18

Une expérience visuelle de la transformation de la peau humaine

Pourquoi les humains n’ont-ils pas la texture modelée comme des animaux ? C’était la question que l’artiste Kouhei Nakama a voulu explorer avec son court-métrage hypnotisant « Diffusion ». Les représentations humaines dans cette vidéo ont été faites entièrement sur ordinateur, aucunes photographies ou illustrations n’ont été utilisées. Il incarne le thème du « corps humain artificiellement modifié ». Nakama note que ce type d’évolution pourrait être possible à l’avenir : « Dans quelle mesure, nous nous transformerons ? ». « Puis, que sera la définition des êtres humains ? » Écrit-elle sur son site web.

Des prothèses transformées en œuvres d’art par Sophie de Oliveira Barata

The Alternative Limb Project a été créée en septembre 2011. En commençant avec AltLimbPro, Sophie était à la recherche de personnes amputées qui pourraient être intéressées à participer au projet.

Le destin lui a amené Viktoria Modesta, qui lui a commandé divers travaux qu’elle utilise dans le cadre de son expression artistique. Leur dernière collaboration a été le Spike, qu’on voit à la fin du clip “Prototype”.

Sophie travaille dans son studio près de Harlesden au Nord de Londres en utilisant une variété de techniques et de matériaux. Toutes les prothèses sont uniques et faites sur-mesure. Elle collabore souvent avec d’autres artistes et techniciens.

AltLimbPro permet de masquer par des moyens alternatifs des membres amputés, non seulement pour le plaisir des yeux, mais aussi pour aider à briser les barrières sociales et encourager un dialogue positif sur le corps humain et la différence.

http://www.thealternativelimbproject.com/

Viktoria Modesta, la première artiste pop amputée du monde

Née en Russie, Viktoria Modesta est artiste, modèle, et femme bionique. Après que nombreuses tentatives pour corriger sa jambe gauche disloquée et sa hanche dont elle souffrait depuis la naissance, à l’âge de 20, elle subit une chirurgie volontaire pour amputer sa jambe au-dessous du genou. À l’aide de prothèses avancées, Viktoria a transformé son handicap en un symbole personnel, contestant la perception moderne de la société sur la beauté physique.

http://www.viktoriamodesta.com/

Enregistrer