Dermalog a présenté ses solutions biométriques à la Chancelière allemande

Au CeBIT 2017 de la semaine dernière, la Chancelière Angela Merkel a visité le stand Dermalog, la plus grande entreprise allemande de biométrie basé à Hambourg, avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Les deux leaders gouvernementaux ont pu voir les produits biométriques les plus importants en usage : empreintes digitales, reconnaissance du visage et de l’iris, ainsi que le système multibiométrique de Dermalog.

Les mots de passe et codes PIN sont déjà en train d’être remplacés par la biométrie, par exemple les empreintes digitales. Les systèmes biométriques sont faciles à utiliser et l’utilisateur n’a plus besoin de retenir de mots de passe. Günther Mull, fondateur et PDG de Dermalog, a présenté les tout derniers scanners d’empreinte digitale et la « détection du caractère vivant » (“Liveness Detection”) aux chefs d’État. Cette technologie aide à lutter contre la fraude et rend l’identification biométrique encore plus sûre.

En outre, les visiteurs ont pu voir un nouveau type de scanner tout-en-un (All-in-One-Scanner) , qui est capable de saisir les empreintes digitales, les passeports, les billets et d’autres documents en utilisant la même surface de scannage. Il n’est plus nécessaire de recourir à différents appareils, car le nouveau VF1 est en mesure de tout scanner en utilisant la même surface. Le nouveau scanner est adapté aux kiosques et portails électroniques (eGates : authentification automatique des passagers aux postes frontière), ainsi qu’aux banques et bureaux d’immatriculation nationaux, et peut même être utilisé pour l’accès aux stades ou événements. Les prochains Jeux olympiques se déroulant à Tokyo, au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe a porté un grand intérêt au nouveau VF1 et aux nouveaux types de dispositifs biométriques mobiles.

Pendant sa visite, la Chancelière s’est fortement intéressée aux scanners digitaux Dermalog ZF1, qui font partie de l’équipement des bureaux d’immatriculation nationaux allemands, ainsi qu’aux scanners d’empreinte digitale LF10 utilisés pour l’enregistrement des réfugiés en Allemagne depuis l’an dernier. Elle a également bénéficié d’une présentation du Dermalog Real Time AFIS, grâce auquel toute personne peut être trouvée en moins de trois secondes même dans les bases de données extrêmement vastes.

Avec un nouveau type de kiosque biométrique, les deux visiteurs prestigieux ont pu voir comment fonctionnaient les systèmes multibiométriques. Ceux-ci associent différents types de biométries comme la reconnaissance faciale et les empreintes digitales. L’accès n’est accordé que si deux comparaisons biométriques ou plus concordent. Les systèmes multibiométriques sont utilisés pour accroître la sécurité.

Les systèmes biométriques de Dermalog sont fabriqués en Allemagne et sont utilisés dans plus de 220 installations gouvernementales à grande échelle et par de nombreuses banques dans 83 pays, en particulier pour lutter contre la fraude et les doubles paiements. Aux Philippines, le système biométrique de Dermalog empêche les votes doubles. Les systèmes de la société sont également utilisés pour le contrôle aux frontières et pour l’émission de passeports et de cartes d’identité, dès lors qu’il s’agit d’éviter les doubles ou fausses identités.

Dermalog, Biometric update

Déploiement de la reconnaissance faciale dans les aéroports et les gares pour la surveillance

Le ministre fédéral de l’Intérieur allemand, Thomas de Maizière, cherche à tester la vidéosurveillance dans les gares du pays, selon des documents récemment divulgués, cités dans un rapport de reconnaissance faciale sur Deutsche Welle.

L’utilisation de logiciels de reconnaissance faciale fait partie d’un projet de loi, que le cabinet entend entériner en novembre, visant à augmenter la vidéosurveillance dans les espaces publics à travers le pays.

Christian Solmecke, avocat, a ajouté qu’il y a une grande différence juridique entre une base de données contenant des informations de personnes actuellement recherchées pour des crimes spécifiques et une base de données contenant les données de « suspects » généraux – ce dernier, a-t-il dit, inclut souvent des profils de personnes innocentes.

Au Journal officiel, un fichier biométrique de 60 millions de « gens honnêtes »

Lire la suite sur BiometricUpdate


Le Ministre de l’aviation civile d’Égypte, Sherif Fathy, a annoncé qu’ «au moins deux aéroports » dans le pays vont bientôt recevoir l’équipement de gestion des effectifs basés sur la biométrie, recommandés par les inspecteurs russes pour améliorer la sécurité, selon un rapport d’Ahram Online et devrait arriver en Égypte mi-novembre.

Le Caire a ordonné que les systèmes de contrôle d’accès biométriques suivent l’arrivée et le départ des employés de l’aéroport. L’équipement devrait être installé dans les quatre mois, a déclaré Sherif Fathy.

Le ministre a également révélé que l’Égypte collabore avec des experts pour installer les systèmes d’authentification biométriques dans «au moins deux aéroports » mais ne précise pas lesquels.

Lire la suite sur BiometricUpdate

Ferme verticale : INFARM développe l’avenir de l’agriculture urbaine et du commerce de détail

Indoor farm in Berlin’s Metro Cash & Carry supermarket. Photograph: Merav Maroody/InFarm

Erez Galonska, fondateur et PDG de la société berlinoise INFARM, vend une gamme modulaire de systèmes de culture hydroponique d’intérieur. Toute personne [commerces, restaurants, écoles et hôpitaux] devrait être en mesure d’avoir leur propre ferme et cultiver leur propre nourriture.

Berlin’s Metro Cash & Carry supermarket, une partie de la chaîne de gros de Metro Group, a déjà mis en œuvre le système de culture hydroponique INFARM en magasin, la culture des herbes, de radis et légumes verts. Cette serre miniature, rend l’agriculture verticale et les produits frais accessibles au public en permettant aux consommateurs de saisir les légumes directement de la source.

INFARM dit que le prix sera comparable à d’autres produits frais de Metro. La société va commencer à cibler les entreprises à l’échelle mondiale cette année.

Un implant lumineux pour ressembler à un cyborg

Trois biohackers Allemands ont décidé de se faire installer sous la peau un implant lumineux. La procédure chirurgicale de 15 minutes a été offerte par la société Grindhouse Wetware pour avoir la puce Northstar V1 installée sous leur peau qui comprend un cercle de lumière à LED qui s’allume.

Sources : DayliMail, Motherboard

A group of ‘biohackers’ in Germany has implanted LED lights under their skin. The men each had a Northstar V1 chip – which is about the size of a large coin – implanted into their hands

Google vient d’investir dans le German Research Centre for Artificial Intelligence (DFKI)

Le géant de la recherche, à travers sa filiale Google Germany, a fait un investissement dans le Centre allemand de recherche sur l’intelligence artificielle (DFKI), un institut à but non lucratif où quelque 450 scientifiques, universitaires et d’autres travaillent sur des projets dans des domaines comme la technologie du langage, l’intelligence embarquée,  la réalité augmentée,  la gestion des connaissances, l’analyse de Mulitmedia et l’exploration de données.  Il est l’un des plus grands centres de recherche de son genre avec un budget 2015 de 41 millions € (46 millions $).

Le montant de l’investissement n’a pas été rendu public, mais il a été confirmé que Google aura son siège au conseil d’administration du DFKI. Un porte-parole de Google affirme que la taille de l’investissement est égale à celle prise par 16 autres entreprises privées qui collaborent avec DFKI. Les partenaires existants incluent des géants industriels comme Airbus et BMW ainsi qu’Intel, Microsoft, Nuance et SAP.

lire la suite sur TechCrunch