Skip to content

IoB : Les smartphones seront intégrés dans votre corps d’ici 2030

Selon le PDG de Nokia, Pekka Lundmark, le smartphone ne sera pas l’interface de connectivité la plus courante d’ici 2030. Au contraire, les smartphones seront probablement implantés directement dans votre corps d’ici là.

Lors de son intervention au Forum économique mondial 2022 à Davos, en Suisse, Lundmark a déclaré :

« D’ici 2030, le smartphone tel que nous le connaissons aujourd’hui ne sera plus l’interface la plus courante, beaucoup de ces choses seront intégrées directement dans nos corps. »

Toutefois, avant de pouvoir implanter des smartphones directement dans le corps, Lundmark pense que les gens délaisseront les smartphones au profit d’objets à porter sur le visage, comme les lunettes.

Cela dit, il est peu probable que le monde soit dominé par des smartphones, des lunettes ou d’autres appareils avant que la 6G ne devienne monnaie courante – ce qui devrait arriver sur le marché commercial aux alentours de 2030. Pourtant, seulement 30 % du monde a été numérisé. Pour que les 70 % restants soient « en ligne », il faudra réaliser de nombreux travaux d’infrastructure.

« Les systèmes de connaissances intelligents seront combinés à des capacités de calcul robustes pour rendre les humains infiniment plus efficaces et redéfinir la façon dont nous vivons, travaillons et prenons soin de la planète. Même s’il y a encore beaucoup d’innovation dans la 5G avec la publication des nouvelles normes 5G-Advanced, les Nokia Bell Labs ont déjà commencé les travaux de recherche sur la 6G. » Nokia

Mais la grande question qui se pose pour beaucoup de gens est de savoir si nous devons suivre la voie transhumaniste consistant à intégrer la technologie directement dans le corps humain.

LIRE AUSSI 🔖  Qu'est-ce que l'Internet des corps (IoB) ?

3 Comments »

  1. Il est impensable qu’un tel dispositif dépasse la taille d’une puce RFID sous peine de dégoutté la quasi-totalité du public visé. Hors, peut-on croire que les puces RFID pourront établir des connexions sans fils avec les infrastructure de télécommunication actuelles en 2030? C’est un peu présomptueux.

    Néanmoins, si le pari était tenu, ce serait la réalisation d’une des prédictions formulées par Jacques Attali dans son essai « Une brève histoire de l’avenir ». Pour garantir une « ubiquité nomade », c’est à dire la connexion permanente de chacun a web, les individus porteront en permanence un « objet nomade universel ». Celui-ci prendrait d’abord la forme d’un smartphone classique ou pliable servant indifféremment de téléphone, lien avec internet, ordinateur portable, porte-monnaie, carte d’identité. Il sera ensuite intégré au corps, sans doute sous la pression des employeurs, assureurs et détenteurs de monopole.

    La smartwatch holographique ou approchant semble quand même plus réalisable à court terme.

Répondre à Jaesa Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.