Skip to content

L’authentification numérique française arrive sur les smartphones

Dernière mise à jour le 12/09/2021

La France intègre sa carte nationale d’identité électronique, la CNIe, aux smartphones pour permettre aux citoyens français d’effectuer des transactions en ligne, grâce à une collaboration avec Idemia.

L’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) a choisi Idemia pour construire le système d’authentification, qui donne aux titulaires de CNIe la possibilité de répondre aux demandes d’authentification en plaçant leur carte d’identité au dos de leur smartphone pour faciliter une connexion NFC. L’application mobile lira et authentifiera les données personnelles contenues dans la puce de la carte.

L’identifiant numérique basé sur un smartphone sera bientôt disponible pour l’authentification à des centaines de services en ligne sécurisés, le système sera certifié par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI).

La version actualisée de CNIe a été lancée en août et le nouveau système sera doté d’un certificat de sécurité de premier niveau délivré par l’ANSSI afin de se conformer aux règlements eIDAS de l’UE pour les niveaux de sécurité “substantiel” et “élevé”.

“En tant qu’entreprise française, nous sommes extrêmement fiers de travailler sur le programme national d’identification numérique”, commente Pierre Lelièvre, Vice-président principal d’Idemia ID numérique. “La nouvelle CNIe, avec sa puce hautement sécurisée, est un excellent exemple de la combinaison d’un document d’identité physique et d’une identité numérique pour accéder en toute sécurité à des services en ligne.”

Le système français d’identification numérique repose sur la plateforme FranceConnect, qui compte déjà 28 millions d’utilisateurs et 900 prestataires de services participants, indique Idemia.

LIRE AUSSI 🔖  Amazon lance la biométrie palmaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
L'Organisation mondiale de la santé a publié ses directives techniques…