Skip to content

Samsung tweete des plans mystérieux pour dévoiler un « humain artificiel »

Samsung prévoit de dévoiler ce qu’il appelle un « humain artificiel » appelé NEON lors du Consumer Electronics Show, qui débute le 7 janvier.

Depuis quelques semaines, une série de messages provenant des comptes officiels des médias sociaux de NEON posent la même question dans plusieurs langues :  » Avez-vous déjà rencontré un ‘ARTIFICIEL’ ? – avec un message partagé le 27 décembre qui disait que « NEON = HUMAIN ARTIFICIEL ».

À l’exception de ces posts et d’un site web de NEON qui se vante d’avoir un compte à rebours pour le CES 2020, Samsung n’a pas eu grand-chose à dire sur le projet – mais bizarrement, le cinéaste et acteur indien-britannique Shekhar Kapur a posté pas mal de choses à ce sujet sur les médias sociaux, suggérant qu’il pourrait être impliqué d’une certaine manière dans le projet .

« Enfin, une intelligence artificielle qui vous demandera lequel d’entre vous est réel », lit-on dans un des récents tweets de Kapur, et un autre qui invite les visiteurs du CES à s’arrêter au coin NEON pour en savoir plus sur « une intelligence artificielle qui est votre meilleur amie ».

Une chose que Samsung dira à propos de NEON, est qu’il n’est pas lié à l’assistant numérique Bixby, alimenté par l’intelligence artificielle de l’entreprise.

« Honoré d’avoir autant de couverture avant même que nous ne dévoilions le produit », a tweeté le compte officiel de NEON. « Mais contrairement à certaines rumeurs, NEON n’a rien a voir avec Bixby, ou quoi que ce soit que vous ayez vu auparavant. »

Il semble que nous devrons simplement attendre quelques jours pour savoir exactement ce que Samsung a créé – et si c’est à la hauteur du battage médiatique de la société.

A ne pas manquer !  Amérique, Europe et la libre circulation des données

Digital Trends

4 Comments »

  1. Bixby est l’assistant virtuel de Samsung. Alexa ou Siri sont plus populaires bien que ce soit plus un problème de marketing que de technologie.

    Aux dernières nouvelles, son successeur, NEON, fonctionnera en parti sur base de « données capturées » (IA faible connexiste). Le logiciel serait capable d’afficher sur tout écran un avatar ressemblant visuellement à une personne réelle. Cet avatar serait capable de simuler des expressions et d’élaborer des dictons.

    En supposant que cette technologie soit aussi avancée, je m’interroge sur trois points:
    -Qu’elle sera le résultat quand elle sera combinée avec un technologie de reconnaissance des émotions performantes?
    -Dans quelle mesure permettra-t-elle de simuler une personne décédée…ou de s’inspirer de ces données numériques?
    -Dans quelle mesure pourrons-nous réguler l’emploi de nos données identitaires ou de celles de nos défunts par les assistants virtuels?

    On imagine déjà les trafics de données que ce genre de technologie pourrait générer…

    On imagine aussi, hélas, le genre de farce auquel se livreront les pirates informatiques…

Répondre à Jaesa Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
La fin de l'ère humaine est proche. C'est du moins…
Défiler vers le haut