Skip to content

Les futures versions de Siri sur Apple pourraient interpréter vos émotions

Le futur Siri pourrait lire les émotions humaines à travers la voix, la reconnaissance faciale

Apple cherche à rendre Siri plus sensible aux émotions de l’utilisateur. L’entreprise de technologie est en train de développer un moyen pour l’assistant personnel d’interpréter les émotions humaines à travers l’analyse faciale, écrit Apple.

Les versions futures de Siri pourraient ne plus reposer uniquement sur la reconnaissance vocale, mais selon la nouvelle demande de brevet, elles seront associées à la vidéo FaceTime pour analyser son interaction avec l’utilisateur, réduire le nombre de requêtes mal interprétées et donner lieu à des actions personnalisées.

« Les agents logiciels intelligents peuvent effectuer des actions au nom d’un utilisateur », déclare Apple dans sa demande de brevet. « Les actions peuvent être effectuées en réponse à une entrée de l’utilisateur en langage naturel, telle qu’une phrase prononcée par l’utilisateur. Dans certaines circonstances, une action prise par un agent logiciel intelligent peut ne pas correspondre à l’action prévue par l’utilisateur. »

« Par exemple, l’image du visage dans l’entrée vidéo peut être analysée pour déterminer si des muscles ou des groupes musculaires particuliers sont activés en identifiant des formes ou des mouvements », lit-on.

La Chine teste l’analyse des émotions

La nouvelle version améliorée de Siri interpréterait l’état émotionnel d’un utilisateur comme étant satisfait ou contrarié par la façon dont il a rempli ou mal interprété la demande vocale. Pour lire les émotions humaines, la technologie analyserait les entrées audio et les images, ce qui signifie un accès complet au microphone et à la caméra.

Il classifierait ensuite les expressions faciales en fonction du Système de codage des actions faciales (FACS Facial Action Coding System), la norme de l’industrie pour la taxonomie faciale, et attribuerait des notes aux interprétations des expressions faciales.

A ne pas manquer !  Un système de reconnaissance d'Iris pouvant vous identifier "à distance"

Qu’il s’agisse d’exploiter l’utilisation des identifiants numériques pour les permis de conduire mobiles (mDL mobile driver’s licenses), de promouvoir l’authentification sans mot de passe ou le wearable intelligent Apple Ring avec authentification biométrique, Apple a étudié un certain nombre d’innovations et de projets. L’entreprise n’a pas fait de commentaires sur les innovations qui parviendront jusqu’à la production.

1 Comment »

  1. Une question se pose sur les futurs versions de Siri: Dans quels supports seront-elles chargées? A priori, une version de Siri chargé dans un smartphone/une bracelet de communication/une smartwatch holographique n’est qu’un gadget sauf augmentation massive de l’intelligence du logiciel. Mais qu’en serait-il si Siri était chargé dans un robot humanoïde?

    La dernière version du robot Walker d’UBTECH a été présentée au CES de Las Vegas. Ce robot humanoïde peut désormais décapsuler une bouteille et vous servir un verre correctement. Hors il peut utiliser différent système d’exploitation: Androïd. Androïd, le système d’exploitation de Google qui est compatible avec son assistant virtuel, Google Assistant et celui de son concurrent Amazon, Alexa. Et pour Apple?

    Apparemment, il n’y a aucune « coquille humanoïde » tournant sur iOS, donc aucune possibilité d’envelopper Siri à court terme dans autre chose que à court terme dans autre chose qu’un smartphone ou un robot de téléprésence sans capacité de préhension. Or, pendant ce temps, Amazon progresse dans la reconnaissance des émotions:

    A lire sur Clubic // Amazon préparerait un bracelet Alexa capable de comprendre les émotions
    (https://www.clubic.com/alexa/actualite-857898-amazon-preparerait-accessoire-alexa-comprendre-emotions.html)

    Eh oui, dans Alexa pourrait être chargé dans un bracelet capable de reconnaître les émotions…voire plus: Avant de continuer, j’invite chacun à lire ma réponse à l’article de Jaesa « La carte biométrique s’invite en Suisse ». On peut raisonnablement envisager une disruption de l’iphone d’Apple et autres smartphone, par une version évoluée du bracelet Alexa et autres bracelets connectés servant de smartphone, carte de banque, réceptacle pour l’assistant virtuel et lecteur d’émotion. Amazon pourrait marquer le coup suivant en commercialisant des robots humanoïdes susceptibles de servir d’enveloppe à Alexa en s’associant, si nécessaire, à un partenaire bien placé dans le secteur de la robotique (joint venture).

    La parade d’Apple pourrait être un rapprochement avec Facebook. L’Apple Card d’Apple permettrait de fournir des services bancaires en ligne de premier ordre aux utilisateurs du réseau social. Les robots développé par Facebook pourrait servir de coquille à Alexa. En outre, on voit bien la complémentarité entre une version d’Alexa apte à reconnaître correctement les émotions et la masse de données personnelles collectées par Facebook.

Répondre à Lame Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recommandé
La technologie de contrôle d'accès biométrique d'EASIMob (Environnement pour l'Accès…
Défiler vers le haut