Skip to content

Qu’est-ce qu’un transhumain ?

Dans son usage contemporain, «transhumain» fait référence à une forme intermédiaire entre l’humain et le posthumain (voir «Qu’est-ce qu’un posthumain ?»).

On pourrait se demander, étant donné que notre utilisation actuelle de la médecine et de la technologie de l’information nous permet de faire régulièrement beaucoup de choses qui auraient étonné les humains qui vivaient dans les temps anciens, si nous ne sommes pas déjà transhumains ? La question est provocante, mais finalement pas très significative ; le concept de transhumain est trop vague pour qu’il y ait une réponse définitive.

Un transhumaniste est simplement quelqu’un qui prône le transhumanisme (voir «Qu’est-ce que le transhumanisme ?»). C’est une erreur courante pour les journalistes et autres écrivains de dire que les transhumanistes «prétendent être transhumains» ou «se disent transhumains». Adopter une philosophie qui dit qu’un jour, tout le monde devrait avoir la chance de se développer au-delà des limites humaines actuelles ne signifie clairement pas que l’on est meilleur ou d’une certaine manière actuellement «plus avancé» que ses semblables.

L’étymologie du terme «transhumain» remonte au futuriste FM-2030 (également connu sous le nom de F. M. Estfandiary, Are You a Transhuman? New York: Warner Books, 1989), qui l’a introduit comme un raccourci pour «humain en transition». Appelant les transhumains la « première manifestation de nouveaux êtres évolutifs », FM a affirmé que les signes de transhumanité comprenaient les prothèses, la chirurgie plastique, l’utilisation intensive des télécommunications, une vision cosmopolite et un style de vie globalisé, l’androgynie, les technologies de reproduction assistée (comme la fécondation in vitro), l’absence des croyances religieuses et un rejet des valeurs familiales traditionnelles.

Cependant, les diagnostics de FM sont d’une validité douteuse. Il est difficile de comprendre pourquoi quiconque a eu des parties du corps améliorées ou un style de vie nomade est plus près de devenir posthumain que le reste d’entre nous; pas plus que ces personnes ne sont nécessairement plus admirables ou moralement louables que d’autres.

En fait, il est parfaitement possible d’être un transhumain – ou même un transhumaniste – et d’adhérer à la plupart des valeurs traditionnelles et principes personnelle.

Humanity+

1 Comment »

  1. Un transhumain est un humain qui rendu plus performant ou résilient qu’un humain ordinaire grâce à la discipline ou à la technologie. On peut classer dans cette catégorie les maîtres de kung fu ou d’autres arts martiaux de cet acabit: certains peuvent plier des barres métalliques calées au creux de leurs gorges. Par contre, pour ce qui est de la technologie, on repassera.

    La technologie nous a affranchi des effets du darwinisme. Elle a compensé des défauts qui auraient été sanctionnés par la sélection naturelle. Mal employée, elle a aussi pour effet de provoquer une diminution de certaines capacités. Nous sommes aussi de plus en plus technodépendant et plus particulièrement infodépendant. Il apparaît que l’humain augmenté par la technologie est celui qui combine un mode de vie propice à l’augmentation avec l’usage des bonnes technologies, au bon endroit, au bon moment.

    Rien n’est gratuit dans l’univers et ce qui est faible ne peut être que faiblement augmenté. Actuellement, nul ne peut espérer être transhumanisé sans effort et les technologies susceptibles d’exaucer ne seront mises au point qu’au prix de gros efforts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.