Skip to content

Immortalité, non-vieillissement : l’Apotoxine 4869 du manga Détective Conan

L’Apotoxine 4869, abrégée APTX 4869, est une drogue fictive du manga Détective Conan (créée par Gōshō Aoyama), dérivée d’un projet élaboré par Shiho Miyano et dont le but est inconnu. Cette drogue fut utilisée par l’Organisation comme un poison mortel et indétectable dans le corps humain mais elle eut pour effets de rajeunir Shinichi Kudo et Shiho Miyano, qui ne réussit à produire qu’un antidote temporaire.

Sherry décrit l’APTX 4869 comme dirigeant des apoptoses, un processus déclenchant l’auto-destruction des cellules et donc programmer pour tuer, cependant l’apotoxine 4869 a aussi une fonction de télomérase qui provoque l’amplification et la multiplication des cellules. Le but de la destruction des cellules par l’apoptose pourrait être le remplacement de celles-ci par des cellules neuves multiplié par le télomérases et permettant donc un état de jeunesse permanent. La jeunesse constante de Vermouth ainsi que son absence de vieillissement est un autre indicateur sur les recherches de l’Organisation qui pourrait impliquer l’immortalité.

Plusieurs éléments dans la série permettent de supposer que le but original de l’APTX 4869 concerne la résurrection des morts. En effet Vermouth déclare à un informaticien : « We can be both God and Devil since we are trying to raise the dead against the stream of time » (« Nous pouvons être à la fois Dieu et le Diable depuis que nous essayons de lever les morts contre le cours du temps »), de plus Haibara fait des déclarations allant dans ce sens en disant à Conan qu’elle a élaboré l’APTX 4869 afin de ressusciter les morts, cependant Conan ne la prend pas au sérieux.

Projet ReAnima : des morts pourraient être ramenés à la vie (ceci n’est pas une fiction)

Pour en savoir plus sur la série japonaise

Laisser un commentaire

Shares