Skip to content

L’Agence de Biomédecine publie les mauvais résultats des centres d’assistance médicale à la procréation pratiquant la fiv et l’insémination artificielle en France

La PMA est aujourd’hui banalisée et représente 24 000 naissances par an en France. Promesse de l’enfant désiré, elle tend à devenir l’unique réponse de la profession médicale face à l’infertilité. Pourtant cette promesse n’est pas tenue.

L’Agence de Biomédecine a publié en avril dernier les résultats des centres de FIV et des laboratoires d’insémination pour l’année 2013 pour évaluer le nombre d’enfants « produits ».

Pour l’année 2013, l’ensemble des centres (101 centres d’AMP) a réalisé 58 035 ponctions d’ovocytes, chez des femmes de 34,4 ans en moyenne. En moyenne, 8,7 ovocytes sont obtenus par ponction, et 4,5 embryons en sont issus. De là, seul 1,7 embryon en moyenne est transféré. Au final, le « taux d’accouchement issus d’embryons frais » est de 19,7%, et le « taux d’accouchement issus d’embryons congelés » de 14,4%.

Concernant les « laboratoires d’insémination », 163 sont inclus dans les statistiques. Ils ont réalisés 50 324 inséminations artificielles en 2013, et le taux d’accouchement moyen est de 10,6%.

La revue Gènéthique s’interroge : comment les autorités sanitaires peuvent-elles admettre une technique comportant un taux global aussi élevé d’insuccès et de pertes ?

Pour les résultats de l’année 2013, télécharger :

Pour en savoir plus : http://www.agence-biomedecine.fr/Evaluations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :