Skip to content

Court métrage : Immersion, par Raphael Rogers

Initialement créé comme une plate-forme de jeu virtuel plus attrayante que de la réalité, ses simulations sont devenus tellement convaincante que les criminels sont maintenant traités comme des patients à l’intérieur de la réalité virtuelle. Jumelage des mondes de l’immersion avec la nanotechnologie a déverrouillé la clé pour modifier le comportement du cerveau. Ils peuvent traiter un meurtrier, guérir un toxicomane. Mais le changement peut se produire dans les deux sens.

A ne pas manquer !  Relation virtuelle : RealDoll, la poupée pour adultes
Recommandé
Les banques font face à la destruction dans certains secteurs…
Défiler vers le haut