Skip to content

Russie : Ratnik-2 un robot de combat humanoïde

Un robot de combat humanoïde développé par les scientifiques russes va apprendre à courir et effectuer des parcours d’obstacles d’ici à la fin de l’année 2015, a déclaré récemment Andrei Grigoriev le directeur-général de la Fondation pour les études avancées (ARF) à l’agence de presse RIA Novosti.

« Le robot androïde de combat qui ressemble à un humain, selon notre plan, sera capable de courir, effectuer un parcours d’obstacles et d’autres actions d’ici à la fin de l’année. Sa fonction est de travailler dans des conditions extrêmement dangereuses, où vous avez besoin de la présence d’un être humain avec une direction à distance. Le but est que l’humain soit dans une situation normale, et que le robot puisse travailler dans une zone dangereuse », a dit M. Grigoriev.

Selon lui, le robot sera utilisé pour les opérations de déminage et d’autres tâches dangereuses qui ne nécessitent pas d’opérations particulièrement précises. Il n’est pas destiné « à courir avec une arme », car il y a d’autres plateformes sur roues qui conviennent plus pour cela.

Le président russe Vladimir Poutine, qui a vu le robot en action en janvier, a souligné que cela ressemblait à « une scène tirée d’un film de science fiction ».

Le développement de l’interface « cerveau-ordinateur », qui permet au cerveau humain de contrôler directement la technologie, est terminé et doit être transmis aux agences gouvernementales. L’interface est fondée sur l’application de l’activité électrique du cerveau, détectée par les moyens de l’électroencéphalographie.

Des robots militaires russes ont été capables de détruire des cibles ennemies – humains et machines – lors d’un exercice en mai, rapporte International Business Times

Le responsable de l’ARF a également révélé que le développement d’équipement pour le « soldat du futur » a débuté avec une session de « brainstorming » où les scientifiques russes étudient toutes les suggestions. L’arrivée de nouveaux équipements – appelés « Ratnik-2 » pourrait prendre de 10 à 15 ans.

Le système « Ratnik » actuel est équipé un « kit » spécial qui permet notamment de connecter les soldats à des drones pour recevoir des renseignements et des données tactiques.

L’ARF a été créée en 2012 à la demande de Vladimir Poutine, soucieux de rattraper le retard pris par la Russie en matière de recherche militaire. Elle se veut un équivalent de la DARPA américaine, et elle finance les projets de recherche qui visent à faire progresser la robotique russe.

source

3 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :