Skip to content

Japon : 37 millions d’euros pour contrôler un robot par la pensée

Le Japon vient d’annoncer l’ouverture d’un important fonds d’investissement de 5 milliards de yen (37 millions d’euros), à destination des startups spécialisées dans la mise au point de logiciels de contrôle par la pensée, dans l’élaboration de robots humanoïdes et dans le développement des transferts d’énergie sans fil.

Né du partenariat entre le capital-risqueur « Nippon Venture Capital » et l’Institut international pour la recherche en télécommunications avancées de Kyoto, ce fonds d’investissement est le deuxième plus important du pays pour les jeunes pousses affiliées à un seul centre de recherches.

Lancé et baptisé « Keihanna ATR fund » le 10 février dernier, il a en quinze jours été rejoint par différents acteurs financiers du secteur des nouvelles technologies, ainsi que par plusieurs banques japonaises. Il est le second fonds d’investissement à s’ouvrir depuis le début de l’année, après l’Incubate Fund le mois dernier, qui consacrera pas moins de 81 millions d’euros aux startups spécialisées dans l’Internet des objets.

A lire sur techinasia.com

Shares