Skip to content

Un retraité poète invente le robot joueur de violon

https://s.yimg.com/bt/api/res/1.2/tzqRwKyqNPaJ5kgQNWgXBw--/YXBwaWQ9eW5ld3M7Y2g9MzkzO2NyPTE7Y3c9Njk5O2R4PTA7ZHk9MDtmaT11bGNyb3A7aD0zNTU7aWw9cGxhbmU7cT03NTt3PTYzMA--/http://media.zenfs.com/fr_FR/News/Francetvinfo.fr/5666343.jpg

« Je me fais une joie de créer des sculptures mécaniques qui soient nouvelles, esthétiques et surprenantes, et qui peuvent donner de l’inspiration, divertir et montrer les possibilités de l’ingénierie. » Sur son site internet, Seth Goldstein ne fait pas mystère de sa passion. Cet ingénieur américain de 75 ans, diplômé du prestigieux Massachusetts Institute of Technology, met au point, depuis son départ à la retraite en 2002, des machines aussi élaborées que poétiques.

Trois morceaux au répertoire

Après Why Knot ?, une machine à nouer et dénouer une cravate à l’infini, Golstein a mis au point RO-BOW, un robot joueur de violon qui a valu à son auteur les honneurs d’un portrait du New York Times (en anglais).

A partir d’un synthétiseur, un programme informatique crée une liste de commandes qui pincent les cordes de l’instrument et enclenchent les mouvements de l’archer. Hélas, pour l’instant, la machine n’est capable d’interpréter que trois morceaux, note le quotidien américain.

source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :