Skip to content

Projet Hp-1

Penser comment orienter nos sociétés vers une authentique civilisation – transhumaniste technoprogressiste – de type I, en favorisant l’évolution humaine.

A propos du projet

Fondé sur le livre Les enfants de demain, ou l’étrange et très secret projet Hp-1,
– ce projet vise à préparer la venue d’une humanité nouvelle, plus généreuse, plus intelligemment créative, caractérisée par l’apparition, à côté de nous, d’Homo pertinens qui, selon les principes de la sélection naturelle décrits par Charles Darwin, a une forte plausabilité de nous succéder à nous, Homo sapiens.
Nous apprendrons alors la modestie devant un autre humain capable de compter quatre fois plus vite que nous parce que connectant neuronalement deux aires cognitives de son cerveau que nous ne savons utiliser qu’une à une.
Nous apprendrons alors non plus l’hypocrite « tolérance » de bon aloi, mais la sincère et réellement affectueuse compréhension d’une différence emplie d’amour et de respect devant des enfants plus sages que nous qui, lorsque nos pollutions absurdes – au nom de l’âpreté au gain – auront anéanti notre belle planète Terre, iront s’installer sur les lunes saturnienne et jupitérienne Titan et Europe, pour y fonder une civilisation de type I (selon l’échelle de classification de Nicolaï Kardashev et de ses successeurs) qui, peut-être, par sa grandeur d’être, son ingéniosité inventive (en biochimie, en astrophysique, en sciences de l’ingénieur…, ainsi qu’en économie et en sciences politiques) suscitera une rencontre avec une civilisation de type VI…

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

Ce projet est présenté dans un livre de hard science-fiction (SF réaliste réellement scientifique) et nous montre une nouvelle espèce humaine « fabriquée » non pas depuis des organismes génétiquement modifiés, mais depuis des organismes génétiquement accélérés (lire article de référence ci-dessous).
Il s’amarre au projet « Homo pertinens Kardashev epigenese », présenté sur cette plateforme, dans le cadre d’Imagination for people, et nous invite donc, avec dynamisme, à oeuvrer, depuis notre propre biologie et notre propre psychologie, pour l’évolution de l’espèce humaine.

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

La plus-value sociale de ce projet est de passer de la littérature de l’imaginaire scientifique à son application : lire peut conduire à réfléchir, à se forger soi-même une opinion libre, à avoir envie de penser l’avenir humain, à partager entre lecteurs des avis sur ce que peut devenir notre humanité.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ?

La littérature de science-fiction dispose d’une immense audience. Aussi, un livre présentant un projet d’humanité future – tel celui qui propose « le projet Hp-1 » – s’inscrit dans ce déploiement depuis les nombreux réseaux qui s’évertuent à transmettre les possibles scientifiques vers lesquels nous projeter.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ?

Le facteur qui a déclenché l’idée d’écrire un livre de science-fiction anticipative présentant un projet d’évolution organisée de notre humanité fut la constatation du haut niveau de barbarie de la pseudo « civilisation » actuelle, marquée notamment par l’inorganisation des structures démographiques et de l’emploi qui conduisent à une précarisation massive, ruinant l’existence de dizaines de millions d’individus sur la planète ;
– cette constatation étant enrichie de l’observation du fait que l’expression de tels projets, dans la littérature de l’imaginaire scientifique, est souvent prémisse à de massives prises de consciences passant du domaine littéraire aux domaines intellectuel, culturel, puis progressivement sociopolitique voire institutionnel et économique.

Quel est le modèle économique de ce projet ?

Le modèle économique de ce projet est une économie sociale de marché post-keynésienne qu’il va être objectivement et impérativement nécessaire de créer dans les décennies qui viennent afin d’éviter des guerres qui vont devenir « contreproductives » (même pour les adeptes de polémologies orwelliennes) voire dangereuses, puisque l’humanité évolue actuellement vers un maillage « mondialiste », « planétariste » qui se renforce et nous rend tous solidaires les uns des autres, de plus en plus.

2 Comments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :